B 10 DEV AO courte sur base JEP

B 10 DEV JEP

Voilà pas mal de temps que je cherchais à compléter mon parc de DEV AO en HO par une B 10 courte du programme U 50.
Problème majeur: cette voiture n'a pas été reproduite en HO (voir Loco Revue n° 700 de novembre 2005) sauf par Rossi (modèle en carton)
et par JEP (caisse plastique, bogies en zamac)
Je me suis donc penché sur une caisse JEP, sachant que celle-ci est à l'échelle en me disant: "on peut en faire quelque chose, mais va y avoir du boulot".
En fait, pas tant que ça.
Pour arriver à mes fins, j'ai acquis sur E-Bay (mais on en trouve ailleurs, voir en bourse notamment) un lot de trois caisses dépourvues de bogies
pour la modique somme de 5 €.
En ce qui concerne les bogies, j'ai opté pour des Y 20 Hornby Jouef de dernière génération que j'ai trouvé chez Détails Trains Service
sous la référence HJ 4036/04 (on peut aussi monter des Y 16... à condition d'en trouver).
Comme ils sont livrés nus, j'ai acquis auprès de Limousin Modélisme des essieux référence LMT 42,
des aérateurs Chanard et des aérateurs de DEV chez YD Models, des tampons en bronze "qui m'ont tapé dans l'oeil" sur E-Bay (on trouve toutefois des tampons convenant à ces voitures chez les détaillants), des vitrages encastrables Apocopa, des boîtiers d'attelages à élongation Roco référence 40343
(chez Limousin Modélisme), des décalcomanies Carpéna (aujourd'hui commercialisées par Colorado).
Les "compteurs de rivets" voudront bien me pardonner d'avoir dérogé à la règle de l'exactitude, il n'y a pas de planches DEV et ce sont donc des planches OCEM qui ont fait l'affaire; une bombe d'apprêt Auto K (magasins de bricolage automobile)
et de la peinture acrylique à solvant vert 301 ainsi que du diluant chez Aérographes Services qui assure la distribution de teintes SNCF (ouf!).
J'ai sorti de mon bric à brac une paire de soufflets de chez "je ne sais pas qui", une plaque le lest et deux aménagements intérieur de DEV AO Hornby AcHo.
Vous pouvez bien sûr employer du lest et des aménagements provenant d'autres marques.
Enfin, le tome 1 des archives de la DEV (le Train) vous apportera des informations dont vous pouvez avoir besoin.

         

      

         

         

         

Première étape: réaliser l'aménagement intérieur de type B 10.

L'aménagement Hornby comporte 8 compartiments. Il conviendra donc de couper la partie toilettes au dos du huitième compartiment, de sectionner les deux derniers compartiments sur un autre aménagement en conservant le local toilettes et, après ajustage à la lime plate, de coller bout à bout les deux ensembles
que vous aurez ainsi préparés.
Il faut maintenant couper le sol représentant la plate-forme de chaque extrémité.
Si vous essayez maintenant de mettre en place votre aménagement dans la caisse, vous allez constater, côté compartiments, qu'il est trop haut de 1,5 mm.
Ce qui nous conduit à l'étape suivante qui consiste à découper cette surépaisseur dans le sens de la longueur.
Cette action demande un minimum de précision car soit vous êtes trop modeste dans votre découpe et l'aménagement est toujours trop haut et disgracieux,
soit vous êtes trop généreux et dans ce cas, vous avez coupé les sièges.
Ceci fait, il ne vous reste plus qu'à ébavurer.
Vous pouvez maintenant positionner votre aménagement dans la caisse: c'est à la bonne hauteur, plus rien ne dépasse.

         

         

         

Le revêtement intérieur des cloisons de ces voitures faisait appel aux "célèbres panneaux de Tarabox" à l'aspect blanc cassé.
En ce qui me concerne, j'ai tout simplement utilisé de l'apprêt K Auto en laissant les sièges verts. Si le coeur vous en dit, vous pourrez pousser le détail jusqu'à mettre, dans les compartiments, les photos encadrées qui nous faisaient découvrir la France, par exemple
la chapelle Notre Dame des Frelons à Trifouilli les Andouillettes.
Maintenant, nous allons pouvoir placer quelques personnages dans les compartiments et dans le couloir.
Nous verrons plus tard pour la mise en place des vitrages mais il faut tenir compte dès le départ que ceux-ci ne sont pas rainurés, comme les RMA,
évoquant les baies semi-ouvrantes.
J'ai contourné le problème en collant du profilé laiton de 4/10 ème sur l'aménagement intérieur côté couloir et côté compartiments. L'aménagement Hornby possède de petites encoches qui permettent de positionner ces profilés à la bonne hauteur soit à mi baie.
Il ne vous reste plus qu'à laisser sécher le tout.

         

         

Préparons maintenant le pavillon. On remarque au premier coup d'oeil que les aérateurs sont simplement évoqués. Il faut les remplacer
en procédant comme suit.
Réaliser à la lime plate un méplat sur le bossage de chaque aérateur venu de moulage. Au centre de ce méplat, percer un trou avec un foret de 1,5 mm
dans lequel se positionnera ce nouvel aérateur. Une fois tous les trous percés, finir de poncer jusqu'au ras du pavillon.
En ce qui concerne les "Chanard", ils ne sont pas présents sur toutes les DEV de cette série. Vous avez donc le choix de les placer ou non.
Dans le cas où vous ne les souhaitez pas, il parait évident qu'il suffit de poncer ceux venus de moulage.

Ensuite, j'ai passé sur l'ensemble du pavillon de l'abrasif papier anti encrassant pour plastique et résine, grain 400. Cela permet de supprimer les éventuelles imperfections (venues de moulage ou tout simplement rayures) et d'assurer une meilleure "accroche" pour l'apprêt.
Maintenant, on peut mettre en place et coller les nouveaux aérateurs.

         

         

Pour assurer la fixation des nouveaux bogies Jouef, j'ai collé un écrou sous les trous d'axes percés d'origine dans la caisse en vue d'utiliser des vis de 2,9 mm de diamètre (vous pouvez utiliser un diamètre légèrement inférieur si vous n'avez pas du 2,9 sous la main). Laisser la colle sécher plusieurs heures.
Ensuite, j'ai poncé avec une lime en carton tous les marquages relief de la caisse, finition à l'abrasif de 400, comme pour le pavillon.
A l'intérieur de la voiture, nous supprimerons tous les picots de plastique et nous contrôlerons que la plaque de lest repose bien à plat en vue de son collage ultérieur.
Il nous reste à percer dans chaque boisseau de tampon un trou (toujours à 1,5 mm de diamètre dans mon cas) en vue de la mise en place des futurs tampons.
Selon les tampons que vous utiliserez, vous pouvez supprimer les boisseaux existants (ce qui est mon cas).
Le diamètre de percement est dépendant des tampons dont vous disposez.

         

         

         

         

Préparons maintenant les bogies.

Côté plateau de fixation, araser les excroissances et le pivot puis percer un trou (dans mon cas d'un diamètre de 3 mm) pour faire passer la vis qui maintiendra le bogie au châssis.
Mettre en place une vis de 12 mm de long et un contre écrou qui évitera au bogie de remonter lorsque la voiture sera sur les rails.
Serrer en laissant toutefois un débattement suffisant pour faire face aux imperfections de la voie.
Une fois fait, mettez un soupçon de colle entre vis et contre-écrou afin d'immobiliser ce dernier.
Visser les bogies sur les écrous fixés au châssis et contrôlez leur bon débattement. Retenez ou notez le nombre de tours de serrage de la vis et démontez les bogies.
Vous pouvez maintenant monter les essieux.

         

 

         

         

         

Pour mettre en place les mécanismes d'attelage à élongation, il faut au préalable les centrer et les positionner sur le châssis. A l'endroit où seront fixés ces derniers, coller des cales d'une épaisseur de 0,5 mm, d'une largeur de 1 cm et d'une longueur de 2,5 cm, ce afin de permettre un bon débattement du boîtier d'attelage.
Marquer le positionnement des mécanismes d'attelage et percer avec un foret de 1,5 mm.
Les mécanismes d'attelage seront fixés plus tard à l'aide de vis de 2x10.
Vous pouvez préparer les vitrages en vue de leur prochain collage.

         

Caisse et pavillon sont presque prêts pour la mise en peinture.
Auparavant, un bon dégraissage à l'essence F s'impose.
Laissons sécher un dizaine de minutes et passons une couche d'apprêt.
Par mesure de précaution, 24h de séchage seront nécessaires.
Il ne reste plus qu'à sortir votre aérographe, à préparer la peinture (1 dose de peinture pour 3 doses de diluant), de régler la pression de votre compresseur entre 2,5 et 3 Bars, de peindre caisse et pavillon sans oublier les extrémités.
.. Bien entendu, le tout dans un local bien aéré (produits toxiques)
Enfin, laisser sécher à nouveau 24h... c'est plus prudent.

         

Coller la plaque de lest à l'intérieur de la caisse, coller les vitrages sans oublier de peindre en blanc les vitres des compartiments toilettes,
peindre tout le fond de la caisse (j'ai utilisé de la peinture Humbrol marron mat 66 qui figurera le plancher).
Visser les bogies à la cote de serrage que vous avez précédemment retenue, assurez-vous à nouveau du bon débattement de ces derniers, ajustez si nécessaire
et mettez un point de colle entre vis et écrou par l'intérieur de la caisse afin que le réglage soit définitif.

         

Il nous reste à positionner l'aménagement intérieur qui tiendra par deux points de colle, fixer le pavillon sur la caisse (dans mon cas, j'ai dû le coller car il avait une légère déformation), placer les décalcomanies sur les dossiers de caisse, donner un petit coup de lime en carton sur la partie qui va supporter les soufflets et coller ces derniers à leurs emplacements puis, fixer les tampons (un point de colle)
Enfin, il ne reste plus qu'à mettre en place les décalcomanies des faces latérales... et à utiliser notre B 10 fin prête pour le service.

         

         

 

Texte et photos: Bernard POURRIERES 

 

Commentaires (6)

laurent
  • 1. laurent | 31/10/2013

Belle transformation, et bien expliquée.

Bernard
  • 2. Bernard | 26/10/2013

Bonjour à Tous.
En ce qui concerne les mains-montoir, j'avais envisagé de les refaire en laiton mais le ponçage est trop délicat (sur deux épaisseurs) et le risque d'endommager irrémédiablement la caisse est trop élevé.
Pour ce qui est des modèles au pavillon collé, j'ai déjà fait un essai et on arrive à un excellent résultat en découpant le dessous à la mini disqueuse et en le fixant ensuite à l'Araldite.
Je ferai un sujet là-dessus dans les mois à venir.

Patrick Maujean
  • 3. Patrick Maujean (site web) | 26/10/2013

Bonjour ,

Superbe réalisation , mais comment démonter l' ensemble caisse toiture ( collées sur les modèles d' origine dont je dispose ) ? , nuance de peinture utilisée ?.Merci par avance pour votre réponse.Amicalement.

chris vk
  • 4. chris vk | 25/10/2013

Patience, intelligence, ingéniosité, dextérité et quel panache, que dire de plus, bluffant de réussite. Ce n'est plus bahn tv.jarnages, c'est fabriek Jarnages GMB H.

laurent borgia
  • 5. laurent borgia | 25/10/2013

Belle transformation ou comment faire d'une chenille un papillon !
Quant on met les photos avant et après cote à cote c'est stupéfiant ce que l'on peut tirer d'un ancien modèle , la seule chose que Bernard aurait pu rajouter eventuellement c'est des mains courantes en métal en arasant celles d'origine issues de moulage mais là je chipote et je serais incapable de faire un détaillage aussi poussé .
En tout cas un grand BRAVO pour la mise a jour du site qui demande un travail énorme à nos webmasters préférés et bravo pour cet article , c'est du vrai modélisme bien illustré . Amicalement .

Bernard dit Papy
  • 6. Bernard dit Papy | 25/10/2013

Non seulement Bernard aidé de Nicole a refondu la totalité du site - MERCI - mais en plus il bricole et bien ! Bravo

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau