BB 66000 PIKO par Pascal BANNEVILLE

BB 66000 TTX Piko NV

BB 66000 MECCOLI de PIKO
revue et corrigée ...ainsi que ses soeurs jumelles
la BB 66608 VECCHIETTI et la BB 66724

Propriétaire comme beaucoup de BB 66000 Jouef, je suis attiré par la version Piko qui lui ressemble beaucoup (arrière pensée?) et surtout par les robes proposées (Meccoli, Vecchietti, VLFI, etc...). Je ne parle pas des Fret récemment sorties car je les avais déjà réalisées (au même numéro pour l'une sur base Jouef).

J'ai donc reçu ma 66000 Meccoli (en provenance de Hobby Trains). Elle est splendide et en jette. La robe jaune, originale, y est pour beaucoup. En regardant sur le net (via google) on trouve quelques photos de la machine réelle et la comparaison est flatteuse. Le jaune est certes un peu trop vif peut-être, mais tous les détails ont l'air là ou peu s'en faut. Pour ceux qui manquent, un artisan nous sortira probablement le troisième phare et les rambardes et panneaux manquants.

Première chose faite : un essai de roulement sur le réseau car la machine n'a pas de volant d'inertie et j'étais curieux du comportement . Le ralenti est très correct et le comportement de la machine HLP (haut le pied c'est à dire seule en circulation) est parfait. La vitesse maximale est sans doute excessive. Cela se vérifie lorsqu'on lui adjoint une rame. En effet, une plus grande démultiplication aurait limité la vitesse maximale et donné plus de puissance à la machine. Mais le comportement est tout à fait acceptable (et permet de justifier l'emploi d'une UM - Meccoli doit avoir deux machines de ce type sauf erreur).

Pour le détaillage, on peut tout simplement procéder aux opérations suivantes (à condition de disposer des pièces, là ça peut coincer pour le soc, mais le reste est courant et disponible chez les détaillants):
- arasement des câblots figurés, ou plutôt évoqués par moulage sur les traverses de choc;

- perçage de la traverse de choc pour ajout de câblots d'origine Lima (ils ne sont pas exacts, mais je n'ai plus ceux fabriqués par Jouef). Un artisan serait bien inspiré d'en proposer à un prix abordable;

- ajout d'attelage à choquelle (origine Roco d'un coté, Lima de l'autre);

- ablation des boîtiers NEM et découpe de leur support sur les bogies;

- confection d'attelages en corde à piano vissées sous le bogie (n'engage que moi, je ne supporte pas les attelages du commerce sur les machines et comme je ne fais pas de proto 87 :=));

- ajout de deux socs de BB 66000 Jouef (par collage);

- un coup de feutre brun à l'eau sur les grilles (réversible et ça tombe bien car j'ai débordé et devrait utiliser un coton tige);

- perçage des échappements;

- peinture des câblots et prises Kheops de la traverse;

- peinture argent pour les entourages de phare; Ha, j'ai perdu un marche- pied et je l'ai remplacé par une section découpé dans un des boîtiers NEM en attendant de retrouver la pièce manquante.

Je suis vraiment emballé par cette machine. Le résultat est très correct pour un prix canon! Les autres modèles (bleu à bande jaune ou blanche de diverses époques) doivent également être de la même veine. Vivement les autres versions originales (Cf début)

J'apprécie les productions de cette gamme Piko et quand je vois cette 66000, je trouve dommage que Piko n'ait pas choisi la 67000 Lima comme modèle pour sa production en lieu et place de la Jouef c'eut été un carton de chez carton.
        

         

Afin d'obtenir une teinte sombre uniforme et bien nette, plus conforme à la réalité, la couleur brune des filtres a été décapée à l'eau avec un coton tige.
Après un masquage fastidieux, mais qu'il est indispensable de soigner pour obtenir un résultat satisfaisant, les filtres ont été remis en peinture. Un "coup" de noir Interfer (version Acrylique à Solvant) bien dilué, administré à l'aérographe, permet de noircir les filtres avec des délimitations nettes. Un petit jet sur le toit figure les trainées de fumée. Notons que les machines de travaux sont propres et bien entretenues par leur propriétaire et qu'il est inutile de surcharger. Les quelques photos suivantes montrent le résultat obtenu.

         

         

La BB 66608 Vecchietti est tout aussi réussie que la Meccoli. Le détaillage est le même si ce n'est que les traverses de choc, les câblots et les socs ajoutés doivent être peints en noir. Comme pour la Meccoli, les filtres ont été traités à l'aérographe.
La voici : "sortie de boîte" ....et revue et corrigée par mes soins.

         

         

Pour la BB 66724

 La machine Piko BB 66724 est réussie également, mais présente des différences plus marquées par rapport à la machine réelle :
A) couleur du châssis blanche alors que le platelage et une bande inférieure doivent être brun Arzens,
B) omission de trois filtres sur chaque côté de cabine en partie basse,
C) si les vitres basses de la cabine ont été figurée par tampographie, celle se situant à la place de l'échelle n'a pas été reproduite (pour cause d'échelle)
Le point A se traite facilement par démontage de la machine. Sur le châssis, il suffit de masquer les "escaliers" situés aux extrémités ainsi que la moitié supérieure des flancs et de peindre le reste en brun Arzens (Interfer Acrylique à Solvant). On remarque toutefois à cette occasion que ce brun a été figuré en noir à tort par Piko sur la caisse. Mais l'ensemble ainsi traité a meilleure allure.
La solution du point B serait qu'un artisan propose les filtres bas de cabine en photodécoupe, ce serait parfait. En attendant, j'ai découpé à la lame de rasoir les filtres sur des panneaux d'une 63500 ROCO (ces flancs étaient disponibles car remplacés par des pièces Interfer pour réaliser une HBNPC). Ils sont plus petits, mais présentent une bonne approximation.
On ne traite pas le point C qui demande pas mal de travail.
La voilà "sortie de boîte" puis après transformations.

         

         

Suite aux indications de Bruno, je me suis procuré auprès de Christophe (AMF87) le kit A080 qui comprend les miofiltres pour les cabines de 66000 Piko.
Ce sont, pour chaque coté de la cabine, deux pièces en laiton qu'il convient de souder (ou coller à défaut), de peindre (apprêt phosphatant et ici couleur orange Interfer) et enfin de coller sur le flanc de la cabine après avoir passer un coup de noir (peinture ou feutre indélébile (c'est pas mal car noir foncé et un peu "gras").
Le résultat est très probant.

         

 


Texte et photos: Pascal BANNEVILLE 

Mise en page : Nicole POURRIERES

Complété et publié le : 26/03/2008

Commentaires (12)

lemattre
  • 1. lemattre | 04/01/2015

puis-je espérer une réponse personnalisée de monsieur Banneville à ma demande de renseignements <<<<<<<<<<<<;merci par avance.

Lemattre
  • 2. Lemattre | 02/01/2015

Bonjour Monsieur Banneville; impressionné par vos transformations/améliorations que je découvre je vous prie de m'excuser de vous contacter pour avoir votre avis sur sur le fonctionnement du modèle Piko de BB 66000.En effet pour ma part je ne suis pas attaché au superdétaillage mais à un fonctionnement silencieux de mes engins.Or il s'agit pour beaucoup de modèles Jouef champagnole donc équipés.de pignons et non de cardans comme c'est désormais le cas.A cet égard j'ai sans succès essayé de supprimer le bruit desagréable de fonctionnement des BB 66000 Jouef que je possède (changement de bogie moteur, de pignon etc)Ne vous etes vous pas vous-meme intéressé à la question et avec quel succès.Merci de me renseigner .A défaut j'envisage d'acheter le modèle Piko de ce modèle pensant que son bruit de fonctionnement est à cet égard satisfaisant ce que vous voudrez bien me confirmer .Meilleures salutations

benflovideo
  • 3. benflovideo (site web) | 06/02/2010

Oui, trés bon travail avec un résultat parfait....Bravo et continu comme ça...

VALERO
  • 4. VALERO | 23/02/2009

vraiment superbe votre 66000.
moi je posséde la 66702 chamois
mais je n ose pas lui faire quelque
transformation.
maintenant que j'ai votre procéder
ja vais m'y mettre.

encor bravo

Ben
  • 5. Ben | 20/04/2008

ah!!!! du travail et du beau, quand est-ce que moi je me deciderait à essayer de jouer de l'aero ........y'a pas mal de trains qui vont passer sous les ponts encore...
Ben (qui prend des leçons)

Bernard dit Papy
  • 6. Bernard dit Papy | 19/04/2008

Bonjour a Tous
Pascal reste égal à lui meme : BRILLANTISSIME !!!

Amicalement
Bernard dit Papy

Pascal
  • 7. Pascal | 13/04/2008

PRECISIONS MIOFILTRES AMF87 :
Et zou, Christophe Dufrenoy (AMF87) propose sous la référence A080 le jeu de miofiltres pour cabine. Ce set ne comporte que les miofiltres de cabine, permettant un détaillage "raisonnable". Christophe m'a également indiqué que les marquages (origine et helvética) sont prévus pour mai/juin.
Donc : Vive AMF87!
amct.

Pascal
  • 8. Pascal | 13/04/2008

Merci du tuyau Bruno. Je vais de ce pas en commander un à l'ami Christophe.
amct.

Bruno Pérès
  • 9. Bruno Pérès | 07/04/2008

Bonjour Pascal,
Beau travail une nouvelle fois. Ces machines valent effectivement le coup (le coût ?) avec un excellent rapport qualité prix. J'ai deux versions SNCF (dépôt de Toulouse bien entendu !), et la Meccoli. Je dois prendre livraison de la Vecchietti ce week-end :-D
Reste la 2ème Meccoli et la BB 66691 d'ETF qui doivent sortir d'ici la fin de l'année. Si tout va bien, j'espère que nous aurons aussi les 2èmes Vecchietti et ETF, ainsi que la Pichenot Bouille ...
Je mettrai juste un petit bémol à la décoration de la Vecchietti avec un panneau d'agrément bien trop gros (la preuve : http://www.vecchietti.fr/forum/viewtopic.php?t=97).

Quant aux miofiltres nécessaires à la BB 66724 et à la (aux ?) future(s) ETF, AMF propose un transkit comprenant les grilles de ventilation et les miofiltres (http://pagesperso-orange.fr/amf87/accessoires.htm). Dominique Auger a d'ailleurs monté ces accessoires (quelques photos : http://forums.lrpresse.fr/viewtopic.php?t=14567&postdays=0&postorder=asc&highlight=66000&start=60).
Amicalement

Etienne J.
  • 10. Etienne J. | 26/03/2008

très beau travail, merci de partager ta passion

Pascal
  • 11. Pascal | 25/02/2008

Tout à fait. J'ai remis cette machine en peinture pour le "patinage" (ce n'est pas ma spécialité) des filtres. En effet, l'utilisation du feutre est un peu grossière (contours) et l'examen de photos de machines réelles montre que la limite est bien nette entre le sombre des filtres encrassés et le reste de la caisse. A l'heure actuelle (il fait un peu froid pour peindre), la caisse attend, démontée à coté de celles d'un 63500 et du 66724 piko le coup d'aéro "encrasseur" :=).

Le Dabe
  • 12. Le Dabe | 19/01/2008

Bonsoir Pascal,
là on te retrouve !! Joli travail et puis au final un résultat excellent. De toutes façons ces machines sont d'un très tres bon rapport qualité/prix.
amclt

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau