Rénovation des voitures SMCF à portières latérales

3 pattes SMCF

Vous avez sûrement comme moi des voitures SMCF à portières latérales dont les caisses sont exactes :
dimensions ,formes ,disposition des fenêtres …. mais qui ont le défaut d'être montées sur des bogies au lieu des 3 essieux.

Outre le kit de YDModels il vous faut :
3 essieux Luck (Micro-Modèle, Limousin Modélisme …) de Ø11 entre pointe 25,4 mm, peinture noire selon vos habitudes,
des supports de lanterne photogravés de Makette ou AMF 87
, des décalques AMF 87 réf D601 et D604.
Lors de l'ouverture du sachet du kit vous avez : 2 grandes suspensions en résine, 4 petites suspensions en résine, 1 support en résine pour l'essieu central
1 plaque de photogravure SMSP00105P supports d'essieux, 4 paliers en laiton avec collerette (Micro-Modèle ex Le Train Magique)
1 gabarit papier fond de voiture ( visible plus avant dans le texte ), 1 plaque de photogravure SMSP00216P marchepieds.

Les travaux se répartissent en plusieurs phases :

les travaux sur le châssis, les travaux sur les suspensions, les travaux sur les supports d'essieux, les travaux sur la caisse, l'assemblage final.

Travaux sur le châssis:

Remarque préliminaire: Les châssis SMCF ne sont pas rigoureusement identiques des différences de quelques 1/10 peuvent apparaître.
Constatation faite en examinant plusieurs châssis.

Après avoir désolidarisé le châssis de la caisse en déposant les 2 vis ( à garder pour le remontage ) en utilisant une petite perceuse munie d'une meule
vous libérez les bogies
( que l'on peut garder pour une utilisation future car ils sont très convenables ).

Variante A : vous pouvez acheter le fond déjà tout prêt chez YDModels sous la référence SMTK00201

Variante B : En utilisant le gabarit (Photo dessin fond de châssis les 4 trous de 1,5 situés aux extrémités sont utiles si vous utilisez
les attelages à élongation Makette réf 2904)

vous taillerez dans de l'Evergreen de 0,5 le fond de châssis destiné à compenser l'épaisseur des bossages sur lesquels étaient fixés les bogies
Le gabarit vous permet de pointer les trous à percer
Vous percez les trous pour obtenir le fond de châssis qui prendra place dans le châssis SMCF.

         

         

Le châssis demande à être modifié en enlevant le support central des 2 cotés ce qui empêcherait le montage des suspensions centrales
(à droite support coupé et restant limé , à gauche à faire).
Pour que la suspension centrale puisse être posée sans casse il faut diminuer l'épaisseur des supports .
Ils mesurent un bon mm et il faut les ramener à 5 ou 6/10 en limant du coté de l'extrémité (à droite limé à gauche d'origine) .
En outre il faut les incliner vers le centre du châssis.

         

Si vous ne souhaitez pas installer les petits marchepieds allez à : Travaux sur les suspensions en résine. 
Vous remontez provisoirement la caisse sur le châssis .
Sur la plaque de photogravure détachez le gabarit que vous formez pour vous permettre de tracer les repères pour l'implantation des marchepieds.

         

         

A l'aide de 2 limes vous entaillez d'abord avec la lime triangulaire puis avec la lime plate.

         

Vous créez l'entaille où viendra se loger le marchepied sur cette photo les 2 étapes... et le résultat final.

        

Dégrappez les marchepieds et formez les avec la ½ gravure à l'extérieur du pli, un peu de flux et une légère soudure de chaque coté
puis vous les mettez en forme (un gabarit facilitera le travail)

        

Voici les différentes étapes.
Vous pouvez utilement confirmer votre montage par une petite soudure à l'arrière du marchepied
ce qui vous évitera d'éventuels déboires par la suite.

Voici l'ensemble des phases d'un marchepied.

         

Étamez finement le marchepied du châssis en dessous puis à chaque encoche pour positionner un petit marchepied et vous le soudez.
Celui de droite est juste posé les autres soudés.

         

La soudure, après avoir mis une goutte de flux, on utilise par exemple une pointe à tracer pour maintenir et le fer qui fait fondre l'étamage .
Lorsque vous avez fini de souder tous les marchepieds d'un coté, vous posez sur les marches un profilé de 2,5 mm qui vous sert de guide/gabarit
et avec une pince coupante vous coupez la tige.
Au final vous aurez ceci.

Montage provisoire

 Travaux sur la caisse SMCF

Vous serez vraisemblablement obligés ,comme j'ai dû le faire , de changer les vitrages .
Pour cela utilisez de l'Evergreen transparent réf 9007 de 4/10 , dimensions 154,5 x 14,5 que vous mettez en place et fixez avec quelques gouttes de Micro Kristal Klear.

        

Vous pouvez aussi percer les trous qui vous serviront en toute fin à placer les supports de lanternes (au choix) si telle est votre volonté de finition.

         

C'est aussi à ce moment que vous posez les décalcomanies : chiffres sur les portes
Attention à ce que tous les chiffres soient bien alignés horizontalement , non fumeur sur l'un des compartiments, le Lo cerclé et le tableau de révision
sur les extrémités.

         

Travaux sur les suspensions en résine
Il faut suivre scrupuleusement la procédure ci dessous pour obtenir un bon résultat .Les voiles de résine seront enlevés au dernier moment
car ils assurent la solidité de la pièce.

 En posant une feuille d'abrasif - 80 pour débuter, 120 pour finir - à plat sur une surface ferme et en tenant les suspensions verticalement par la boîte d'essieu, on ponce la barre qui est nécessaire pour un moulage de qualité.
Ce n'est pas très long, 3 minutes environ par suspension,
vos suspensions nécessitent CALME et PATIENCE pour être réussies .
Quand l'épaisseur de la barre est réduite à presque rien le reste se détache tout seul.

         

Vient maintenant l'enlèvement des voiles dus au moulage .
Voiles supérieurs : vous devez avec un cutter lame neuve, entailler le voile le long des supports verticaux centraux puis vous « cassez » le voile sans forcer cela se fait tout seul le long des ressorts.
Voiles inférieurs : vous incisez avec votre cutter le long du support d'extrémité, puis de la plaque de garde. 
Là encore vous « cassez » le voile.
Votre suspension est terminée.
Il vous reste à faire les 3 autres suspensions des essieux extrêmes
et les 2 suspensions de l'essieu central .

         

         

         

Travaux sur les supports d'essieux :

 Le support d'essieu central .

Il est livré avec le pointage du trou à percer à Ø 2, à gauche brut , à droite percé
Avec une lime fine il faut bien ébarber et polir l'emplacement où se tiendra l'axe
Les supports d'essieux sont sur la plaque photogravée et nous utiliserons aussi les 4 paliers d'essieux.
Le support des suspensions centrales est la bande du haut de la plaque.
Après dégrappage, pliez à 90° les deux extrémités, la demie gravure étant à l'intérieur du pliage.

         

Les supports des essieux extrêmes nécessitent la soudure des cuvettes de roulement.
Il faut que les collerettes soient du côté de la demi gravure.
On plie toujours avec la demie gravure à l'intérieur en vérifiant avec une équerre si besoin.


Montage général du châssis :

Sur le châssis d'origine SMCF assemblez avec une vis et écrou de 2 : en dessous le fond de châssis, le support d 'essieux central en résine et au-dessus le support des suspensions centrales.

         

Les supports des essieux extrêmes sont assemblés avec des vis écrous de 1,6, cela permet, compte tenu des trous du châssis de bien aligner les supports.
Nota : on peut aussi faire le montage avec des vis écrous de 2
après agrandissement des trous du support photo gravé.
Une petite intervention est nécessaire sur la caisse pour ôter 6/10 là ou passera le support central.

         

Vient le temps d'utiliser les suspensions préparées préalablement.
Le montage du prototype est inversé et c'est cette expérience qui nous conduit à vous conseiller la procédure ci dessous : 
Après séparation de la caisse et du châssis vous positionnez les suspensions centrales.
Vous refixez la caisse sur le châssis, puisque les suspensions devront venir en contact avec le châssis moulé avec la caisse .
Coller les suspensions centrales, puis positionnez et collez les suspensions d'extrémité.
La mise en place des 2 suspensions centrales nécessite de la délicatesse. 
La caisse est reposée pour pouvoir coller les suspensions centrales
On glisse les suspensions des extrémités autour des cuvettes de roulement et on fixe avec une goutte de colle.

         

         

Et voilà le résultat.

Vous pouvez ensuite monter les sabots de freins (réf 2404) de Makette.
Ils doivent être montés sur des morceaux d'Evergreen réf 142 longueur 24 et 2 trous percés à 1,3 espacés de 19,5 mm avant collage sur le fond de wagon  .
Ces Evergreen doivent être coupés côté attelages pour leur permettre d'être positionnés.
Les attelages Makette (réf 2904) doivent être légèrement modifiés en coupant les attaches qui sont vers la queue pour ne pas interférer avec les sabots de freins .
Je préfère visser les attelages pour les monter, le châssis une fois peint .

         

         

Montage final

Après avoir déposé les attelages, vous passez le châssis en peinture noire.
Vous reposez les attelages, vous posez les 3 essieux, pour celui du milieu il faut ôter les pointes avec un disque à tronçonner monté sur votre mini perceuse.

         

Le châssis équipé donne ceci. Il peut être monté sous la caisse .


Vous assemblez la caisse et le châssis avec les vis soigneusement conservées lors du démontage initial .
Vous posez les supports de lanternes préalablement peints.

Vous décorez votre voiture selon vos désirs : peinture des poignées et charnières de portes , 

Vous vérifierez que l'aérateur Chanard est bien présent.
( certaines voitures achetées sur eBay ne l'avaient pas )
... mais nous en avons tous dans notre boîte à tout !
Avouez qu'avec un peu de temps et de patience vous avez une voiture qui a de l'allure
et qui a roulé jusqu'au milieu des années 70 !

         

         


Photos et texte: Bernard POULAIN

Mise en page : Nicole POURRIERES

Commentaires (7)

Bernard dit Papy
  • 1. Bernard dit Papy | 27/10/2013

Bonjour Patrick ,
Merci de votre intérêt pour cette transformation . Je n'ai pas prévu d'intérieur car il ne pourrait être introduit que par le dessous et vu la forme de la section de la voiture les cloisons et les banquettes ne seraient pas contre les cotés de la voiture . Il faudrait que la toiture s'enlève ce qui n'est pas le cas - car il est collé comme le précisait la notice - et plutôt trop bien par les différents monteurs puisque toutes mes voitures ont été achetées d'occasion sur un site d'enchère ou dans des bourses . Pour conclure ce n'est pas trop grave vu la dimension des fenêtres car en circulation sur le réseau cela ne serait pas très visible

Patrick Maujean
  • 2. Patrick Maujean | 26/10/2013

Bravo , superbe réalisation , avez-vous envisager un intérieur , si cela est réalisable ?

murielle

Là je dis chapeau bas car c'est vraiment du très beau travail, celui de l'ébavurage des lames de ressort est impressionnant et quel travail d'artiste pour le reste, félicitation sincère.

Michel NEMETH
  • 4. Michel NEMETH | 16/09/2012

Bernard, c'est vraiment super.
Elle ont vraiment plus de gueule ainsi ces voitures.
Bravo.

Michel NEMETH
  • 5. Michel NEMETH | 16/09/2012

Bernard, c'est super.
C'est vrai qu'elle a plus de gueule ainsi.

chris VK
  • 6. chris VK | 15/09/2012

Du grand art, papy, du grand art et quel talent, tu nous donnes le désiro.:

Jean-Jacques Barbieux
  • 7. Jean-Jacques Barbieux | 14/09/2012

Bravo, belle réussite et une fameuse somme de patience !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau