Grand Canyon Railway

Grand Canion NV

Partie 1

La première transcontinentale reliant Los-Angeles à Chicago passe par Williams, Arizona.
Au Nord de Williams, une ligne est construite vers 1890 pour relier les mines "Anita" dans la direction du Grand Canyon.
Convaincu de la beauté naturelle du site, un local, le shérif Buckey O'Neill cherche des partenaires et commence de longues négociations avec le Atchison Topeka and Santa Fe (voir reportage sur le BNSF dans Raileuropexpress.com) afin d'ouvrir une ligne vers le Grand Canyon.
En 1901, les 103 km reliant Williams à Grand Canyon sont ouverts au trafic.
En 1908, le Grand Canyon est déclaré Monument National par décret présidentiel.
 Le Fray Marcos Hôtel, propriété du Santa Fé, est agrandi dès 1925, grâce au succès de l'exploitation touristique.
Une route est construite en 1920, les usines Ford tournent à plein régime et l'automobile se répand dans les milieux populaires.
Les bénéfices de la desserte des mines déclinent et le tourisme massif consolide la ligne surtout après la déclaration de Théodore Roosevelt qui dit du Grand Canyon après la visite qu'il fait en train le 6 mai 1903: "Chaque américain devrait le voir !".
Le train apporte le confort dans cette région aride, et elle permet aux fermiers et bûcherons d'écouler leurs marchandises vers l'est et la côte pacifique.


Navette au dépôt de Williams, Spectacle au départ de Williams

         

         

         

         

Partie 2: le Santa Fé

Le Santa Fé sait tirer parti du potentiel touristique du Grand Canyon.
De plus, il permet de 1901 à 1974 de faire de cette ligne une classe 1 puisque le Santa Fé est toujours un chemin de fer transcontinental de cette classification.
Une grande partie du développement des infrastructures hôtelières du Grand Canyon National Park, est due au SF, il fait construire le Flagship Hôtel,
le El Tovar Hôtel ( à 6 mètres du Grand Canyon) et bien d'autres.
Toutefois, le développement de l'urbanisme hôtelier se fait dans le respect du parc, en témoigne le style d'architecture très typé indien et notamment de style Hopi, les premiers habitants du Grand Canyon.

LES HOPIS 

Peuple mystérieux d'origine aztèque et proche des Apaches, trois peuples qui bâtissent trois Mesas. Certains villages abandonnés depuis le 15ème siècle sont préservés.

Les Hopis sont surtout connus par le film de Francis Ford Coppola "KOYAANISQATSI"  de 1983, succession d'images rythmées sans dialogue mais sans équivoque sur le progrès et devenir humain, le tout  sur une superbe musique du pianiste contemporain Filip Glass, film d'anthologie à consommer sans modération plus encore aujourd'hui qu'en 1983.

Ce film est basé sur trois prophéties Hopis :

1- S'il l'on extrait des choses précieuses de la terre, on invitera le désastre
2- A l'approche du jour de la Purification, il y aura des toiles d'araignées tissées d'un bout à l'autre du ciel
3- Une urne de cendres pourrait un jour tomber du ciel et pourrait faire flamber la terre et bouillir les océans.

Voiture Harriman au dépôt , "Dome Vista" (places plus chères),  UM de EMD F 40 en plein effort, Les 2 "Dome Vista" sont à l'arrière.

         

         

         

         

Partie 3: La famille Biegert de 1988 à 2007

La période Santa Fé prend fin en 1968 pour le service passager et en 1974 pour le fret.
La route, le maillage des Interstate highways achève le déclin, dans le dernier train en 1968 il y avait ... trois passagers.
Un esprit de conquête de l'Ouest était mort ! !
La compagnie est rachetée par la famille d'investisseur Biegert en 1988 qui restaure la ligne et la redynamise.
Service quotidien où les tarifs varient entre 70 $ pour un aller retour et 170 $ pour l'aller retour en dôme vista ...
et ça marche.
De 1990 à nos jours, le trafic passe de 100 000 à 240 000 passagers/an (va comprendre Charles …).
Train touristique façon Hollywood où le train est attaqué en rase campagne par des cow-boys, défendu de l'intérieur par des shérifs, c'est l'Amérique, c'est le Far-West.
Le train est équipé de voitures clim des années 50, remorquées par les solides EMD F 40 FH, de temps à autre des vapeurs font le voyage avec des voitures Harriman des années 20.

Bifurcation : à droite la ligne du BNSF (première photo)

         

Grand Canyon National Park

        

         

Train au départ de Grand Canyon, F 40 FH et cabosse, Voiture climatisée des années 1950

           

Partie 4
La Société Xanterra et l'esprit Fred  Harvey depuis 2007

Venant de la légendaire compagnie de Fred Harvey crée en 1876 et célèbre pour ses relais hôteliers, le long des lignes du Santa Fe, Xanterra est depuis l'origine spécialisée dans l'exploitation de complexes hôteliers en liaison avec le train.
 De cette spécialité, la compagnie rachète les hôtels du Grand Canyon National Park et l'on peut dire que la boucle est bouclée, puisque Fred Harvey bâtit sa fortune le long des transcontinentales en créant ses relais restaurants et hôtels dont la seule et unique clientèle est au départ les passagers du rail
venant de l'est et partant à la conquête de l'ouest.
 A ce propos, les relais Harvey sont un modèle de qualité d'accueil et de confort.
La philosophie de ces relais est de trancher avec la rudesse et la dureté de l'Ouest sauvage de l'époque, par un cadre rassurant. 

Cheminote américaine, EMD F 40 FH, Animations à bord, Fin de convoi

         

         

         

Dernière partie: la reconquète (de l'Ouest)

 Xanterra construit de nouveaux hôtels, elle convertit ses Diesel au carburant bio et limite les sorties des vapeurs dans un souci environnemental, elle  restaure le dépôt du Grand Canyon qui fête ses 100 ans en 2010.
Grâce à ses 240 000 passagers, elle "chasse" annuellement 50 000 voitures hors du parc, elle négocie un arrêt Amtrak à Williams Junction, ce qui permet au public américain de gagner le Grand Canyon National Park depuis n'importe quelle gare des USA, desservie par l'Amtrak.



Texte et Photos : Christian VANKEER
Dimensionnement, marquage des photos et mise en page : Nicole POURRIERES

Commentaires (2)

louis
  • 1. louis | 05/06/2011

Propice à la méditation le grand canyon.Un endroit,à en croire M.C,où Harry zona. Superbes photos.Merci Chris.A plus.

Bernard
  • 2. Bernard | 27/05/2011

Superbe repotage.
Merci Christian.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau