Histoire du BNSF

BNSF 1 NV

L'histoire du BNSF Railway, c'est l'histoire du rail américain.
Tout débute à Aurora (Illinois) le 2 octobre 1848, lorsque les citoyens de la ville s'unifièrent  pour créer laAurora Branch Railroad parce que le chemin de fer
passait loin de leur ville et qu'ils souhaitaient être "dans le couloir de Chicago" qui était déjà le lien ferroviaire qui comptait.

Chicago fut, jusque dans les années 1960 le plus grand centre ferroviaire du monde.

De gestion saine et sans faillite, (hormis l'Amtrak nous sommes dans une gestion de la libre entreprise), en juin 1852, l'Aurora Branch Railroad devint le Chicago and Aurora Railroad.
Les immenses distances, une topographie difficile, des déserts vers l'ouest, font que c'est l'ingénierie qui délimita l'expansion des réseaux américains,
en l'occurrence en 1856 l'Aurora devint le Chicago Burlington andQuincy Railroad parce que le franchissement des rivières Mississipi et Missouri
permirent l'expansion vers l'ouest.
La ligne réunit enfin Burlington Iowa à Quincy Illinois ensuite Denver en 1882.

Le maillage du réseau sur une échelle transcontinentale prenait forme.
De l'Aurora jusqu'au CBQ Railroad, la compagnie a le statut de classe 1, c'est à dire à vocation transcontinentale.

         

         

         

2 -  Le Great Northern and James Jerome Hill de St Paul Minnesota à Seattle Washington: 2736 Km

Ce qui caractérise également les compagnies qui fondèrent le BNSF Railway, c'est une gestion saine des ancêtres de compagnie, du moins pour les plus importantes.
Le Great Northern, c'est l’œuvre d'un homme atypique et d'un bâtisseur d'empire,James Jerome Hill.
C'est la compagnie du blé, du bétail, du peuplement et du tourisme, puisqu'il avait construit une gare et un complexe hôtelier
à Glacier National Park qui existe toujours aujourd'hui.
Il construisit la ligne sur fond propre, et de surcroît il fit appel à d'excellents ingénieurs,la pente de la ligne ne dépasse pas  1 %.
Il trouva les pistes des amérindiens d'origine pour faire passer ses voies, qu'il construisit avec beaucoup
de soins
à l'inverse de la tendance américaine de la course au kilomètre jour posé.
Mais il fit mieux encore, contrairement aux lignes de l'est des USA qui relient de grands centres urbains, les lignes de l'ouest partent vers des contrées vierges et des déserts.
Il peupla les terres, il fit venir du cheptel et des semences d'Europe, il engagea des agents recruteurs et vendit à bas prix la terre
aux candidats émigrants fermiers venus de l'est et d'Europe. 
A cet égard certains états furent peuplés par des scandinaves (voir les Vikings du Minnesota).
Il construisit un nombre incalculable de lignes secondaires, qui à la moisson, ramenait des rames sans fin vers l'est et Chicago.
Après plusieurs péripéties avec L'Union Pacific et la Southern Pacific,le Great Northern acheta la Northern Pacific Railway.
En 1900, toujours sous la conduite de Jamùes Jerome Hill, les deux compagnies prirent des accords de partenariat pour éviter des doublons et des guerres commerciales désastreuses.

Ils prirent des parts dans le Chicago Burlington and Quincy Railroad pour avoir les débouchés vers Chicago.
En 1908, la nouvelle compagnie créée chercha à s'étendre vers le sud ouest, le Colorado mais surtout le Texas

         

         

         

3 -  Le Northern Pacific Transcontinental, le plus au nord des USA, de Puget Sound Washington à Duluth sur les Grands Lacs du Minnesota

Créé en 1864 dans le but de relier les grands lacs à l'état de Washington.
Deux chantiers ouverts au départ du Minnesota et le second dans l'ouest permirent péniblement de 400 km par an en 400 km
de réunir les deux extrémités.
Mais à l'inverse de James Jerome Hill, le manque de prévision, des larges surcoûts dûsà la topographie difficile des reliefs conduisirent à une vraie saga financière
et à de multiples faillites et recherche de financiers.

De plus la découverte d'or dans le Dakota du sud et l'installation des migrants déboucha sur les révoltes Indiennes et le massacre des troupes
de Custer à Littel Big Horn en 1876.
Manque d'étude de marché, mauvaise gestion, guerre, spéculation,
manœuvre financière; il fallut 25 ans pour mener le projet à bien, et finalement en 1903 la compagnie tomba dans les mains de James Jerome Hill et la NP et la GN ne firent plus qu'un.

         

         

         

4 -  Le Spokane Portland and Seattle Railway

Créée en 1905 comme liaison entre le GN et le NP, pour établir des relations entrel'état de Washington et la Californie en pleine expansion,elle concurrença très  sérieusement le Southern Pacific Railroad .

         

        

         

5 -  L'Atchinson Topeka and Santa Fe Railroad surnommé le Santa Fe

Créé en 1859 deux ans avant que le KANSAS passe sous la bannière étoilée,la ligne partit de Topeka Kansas en 1868 pour atteindre le Colorado en 1873.
A l'instar du GREAT NOTHERN, la compagnie se lança dans un vaste programme de colonisation, mais à cette époque le transport du charbon du
Colorado
lui rapportait déjà de substantielles rentrées, le transport de bétail étant la seconde ressource.

Elle aussi en grande concurrence avec le Sourhern Pacific (mais ici nettement plus au sud que la Northern Pacific), ses lignes atteignent le NOUVEAU MEXIQUE en 1878 après des tentatives de sabotage de la SP.
Après
deux railroad "war", l'une contre le Denver and Rio Grande pour le contrôle de Royal Gorge, et l'autre contre le Southern Pacific,

la compagnie tomba en redressement judiciaire en 1893.
La croissance du Santa Fe est impressionnante, de 100 km à 21 100 km en 75 ans, le tonnage sur la même période de 100 000 tonnes à 60 millions,
le nombre de passagers de 33 000 à 11 260 000 passagers, le Santa Fe fût le précurseur de l'inter-modalité.

Anecdote
Le 23 décembre 1983, le Santa Fe et le Southern Pacific (les ennemis d'hier) annoncèrent leurs fusions et à cette fin adoptèrent une livrée commune dite Kodachrome, mais la sous-commision Inter-Etats refusa la fusion sous prétexte de réseau parallèle.

On retrouve cette livrée aujourd'hui sur certaines machines de la SF, voir Athearn les F 45 par exemple.

Le Santa Fe finira par fusionner avec toutes les compagnies émanant du Burlington et Northern (épisode suivant) tandis que le SP sera acheté par L'Union Pacific.
Le Santa Fe est surtout connu pour sa livrée Warbonnetsymbolisant le couvre-chef de cérémonie des Amérindiens.
Toutes ses compagnies ont fait rouler pendant des décennies des trains intercontinentaux de grand luxe et de grand confort.
Georges Nagelmackers, le fondateur de la Compagnie Internationale des Wagons Lits, a découvert l'art de voyager dans le confort en train
dans les voitures de Georges Mortimer Pullman.

Aujourd'hui l'Amtrak n'est qu'un pâle copie aseptisée de ce que fut le transport par rail aux USA. 
L'avion ne nous donnera jamais la poésie de la beauté des régions (ou leur dureté), de plus dans un train les pieds sont solidement installés sur un ballast dur robuste et solide,
en cas de détresse de la machine, vous n'êtes pas en détresse à 10 000 mètres au dessus de nulle part.
Lorsque Emilia Earhart au tournant du 2O ème siècle
annonça l'avènement du transport aérien devant un parterre hilare de magnats des chemins de fer Américains, elles ne se doutait sûrement  pas de la justesse de sa prédiction.

Je vous conterai dans les prochains épisodes la vie récente du BNSF qui est le résultat moderne de la fusion des compagnies ci-dessus ainsi que d'une petite compagnie: le Grand Canyon Railway.

         

         

         

 

Photos et commentaires : Christian VANKEER
Dimensionnement, marquage des photos et mise en page : Nicole POURRIERES 

Commentaires (4)

Fred
  • 1. Fred | 05/02/2011

Magnifiques photos et reportage Chris; comme d'hab...
Du grand art...ferroviaire qui fait rêver, nous les ferrovipathes "petits" européens...
Quand je te dis que tu es un "ferrovitard" né...!

Amigos
Fred

christian vankeer
  • 2. christian vankeer | 21/01/2011

christian,
merci de tes commentaires, mon adresse mail est la suivante christian.vankeer@orange.fr, sans problème pour tenter de répondre à ta demande.

Pascal
  • 3. Pascal | 21/01/2011

Arghhh ! génial. Je me demande comment tu as fait pour en revenir (si, si...) :=))
Vivement que j'y reparte!

Merci beaucoup pour tes chouettes photos et les historiques.

Mention très spéciale pour ta Harley! J'adore.

amct

Pascal (motard depuis houlà..., ferroviphile depuis encore plus et Texasophile depius plus récemment :=)))

AUBRET Christian
  • 4. AUBRET Christian | 21/01/2011

superbe et magnifique reportage. Un grand bravo à Christian VANKEERSuperbe travail travail également de Nicole
Merci pour cet excellent travail
Bien amicalement

PS. L'ami Christian VANKEER accepterait-il de me contacter par mail privé pour lui demander un renseignement. Merci a lui

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau