Le Transsibérien : 8ème partie

Transsibérien 8 NV
 8ème partie : LA MONGOLIE (I) OULANK BATOR  à 6 306 km de Moscou

La Mongolie en quelques chiffres :

Superficie : 1 568 000 km2, terres cultivées 1 %, terres inexploitées 80 %, forêts 7 %.
 Population 3 041 142 habitants au recensement 2008, soit 1,94 habitants par km2,
 1/3 de prè-nomades, salaire moyen 68 euros par mois.
Plus de 1 000 000 de personnes vivent à Oulank Bator. 

Une seule ligne ferroviaire de Soukhe Bator (côté russe) à Zamyn Oud (côté chinois) écartement russe sur tout le parcours qui n'est pas électrifié, longue de 1 113 km du nord au sud.

En Mongolie, le système de kilométrage démarre à la frontière russo-mongole soit la ville de Naouchki.
Le Transmongolien quitte le Transsibérien à Zaudinsky à 13km d'Oulank Oude,
elle traverse les zones montagneuses et boisées du nord
puis traverse le désert de Gobi vers la Chine.

Toute l'économie Mongole repose sur le train, qui assure la survie du pays, que ce soit côté Russe ou Chinois ou dans le transit entre ces deux pays.

Le matériel est essentiellement russe, depuis quelques années, les chemins de fer Mongols achètent du matériel Américain à la Général Electric, c'est ainsi que j'ai eu le plaisir d'entendre les trompes d'une GE U 23 dite U-boat en gare d'Oulank Bator,curieusement la décoration de la machine était au design de l'Amtrak, impressionnant.

Oulank Bator est une ville très active : dans le prolongement du bâtiment voyageur,vous trouverez une multitude de quais de déchargement, où l'activité ne cesse jamais.
Dans des cours très gardées, très fermées, des centaines de véhicules en tout genre, chargent leurs marchandises pour livraison, chaque cour a ses spécialités :
pâtes, viandes, papier hygiénique, riz, céréales,
électro ménager etc ...
J'ai pu voir un pick-up d'un autre âge, chargé jusqu'à plus soif de papier toilette, je ne comprends pas encore aujourd'hui au vu de la hauteur du chargement,
 comment ce véhicule arrivait encore à tenir : ses pneus élimés, sur un macadam très aléatoire.

Le passage aux douanes russo-mongol n'est pas de tout repos, restez zen, les formalités peuvent durer de longues heures.

Lorsque j'étais sur place, la température était de -30 la nuit et -22 le jour,actuellement la Mongolie a subi  la vague la plus froide avec des pointes à –60,
 les troupeaux sont décimés et la précarité de leurs vies s'en trouve aggravée.


Mausolée de Gengis Khan, Sanctuaire mongol

         

Le Nord de la Mongolie, Chevaux sibériens et mongols, Village mongol et un jeune autochtone

         

Troupeaux, Au Nord d'Oulank Bator

         

Au Nord d'Oulank Bator, Le Sénat, Les sénateurs

         

Ambiance de température, Transport de marchandises

         

Manoeuvres en gare d'Oulank Bator, Locomotive soviétique

         

         

Marchandises venant de chine à Oulank Bator, Vue de la gare d'Oulank Bator

         

Musée à la gare d'Oulank Bator

         

Temple bouddhiste, Oulank Bator au coucher du soleil

         

La suite dans la neuvième partie de notre long périple....


Photos et commentaires : Christian VANKEER
Marquage des photos et mise en page : Nicole POURRIERES

Commentaires (2)

Bernard

Tout aussi beau qu'impressionnant.
Tout semble démesuré.

Ben
  • 2. Ben | 10/05/2010

tout est dement dans ce pays !c7b
une immense culture à decouvrir ,même le froid est captivant

merci

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau