Dépôt de Dijon-Perrigny

Dijon Perrigny NV

1950 : Perrigny est le dépôt le plus important de la Région Sud-Est.
Pas moins de 180 locomotives y sont affectées : 231K, 241A, 241C, 241D, 241E, 241P, 141R ...
Puis les BB1/80 y font leur apparition en 1952 suivies des BB 8100.
1965 : construction de son premier tour en fosse.
1969 : Les BB 25500 y arrivent à leur tour.
De cette époque, il ne reste que l'atelier, le château d'eau et quelques maisons.
On y trouve le service médical, le Comité d'Etablissement et les bureaux pour l'encadrement. ( C.T.R.A., Chefs de dépôt etc ...)
La rotonde ne sert plus pour le remisage des machines, mais elle a été transformée en atelier de maintenance. Malgré tout, sa plaque tournante, a eté refaite en 2007.
Au sein de la rotonde, on trouve une partie pour la maintenance les locomotives électriques, une partie pour la maintenance des locomotives thermiques et une partie pour le lavage .
Son faisceau est globalement organisé sous cette forme :

 les voies 1, 2, 3, 4, 5, et 6 : pour la maintenance des locomotives thermiques, la voie 7 : pour la réfection des moteurs.
  la voie 9 : pour le changement des sabots des locomotives ( on y voit des 8500, 25600, et toutes sortes de Diesel.
  les voies 15, 16, et 17 pour le lavage.
  les voies : 27, 28, 29, 30, 31 et 32 sont commutables en tensions caténaires (1.5 kV,/25 kV 50Hz) cela permet d'effectuer des essais.

L'atelier central est constitué de deux voies : sur celles-ci, on effectue des opérations telles que:
 VG (Visite Générale), GVG (Grande Visite Générale) et autres types de révisions: on intervient sur les pantographes, les freins, l'éclairage et sur l'appareillage des machines.
Le bâtiment dit de la "feuille" (commande du personnel de conduite) et les bureaux administratifs ont été agrandis ces dernières années.
Les agent de conduites de Perrigny sont spécialisés FRET.
Plus aucun train Grande Ligne ne leur sera attribué jusqu'à fin 2008.
L'annexe traction en gare de Dijon a repris à sa charge le trafic voyageurs.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

 

 

Photos : Benoît LECHELLE
Mise  en page : Nicole POURRIERES

Source : Jean-Marc ARMBRUSTER http://f1rsm.free.fr/spip/

Commentaires (5)

nostalgique
  • 1. nostalgique | 06/05/2012

Bonjour à tous;
j'ai été "arpet" en sept 67 au centre, derrière la rotonde, il y avait encore les vapeurs, le parc à charbon , c'était une bonne époque, à midi, je déjeunais à la petite cantine du dépot, parfois je descendais au self de Dijon gare. ce qui m'a marqué, c'était les matins d'hiver en traversant le dépot et de passer entre ces machines à vapeur prêtes à partir , la fumée, les jets de vapeur, ha tout cela est fini. regrets regrets regrets.
Bravo pour toutes ces photos...... sans vapeur

yohann
  • 2. yohann | 01/09/2011

Superbes photos on dirait presque un musée de la SNCF présentant les nouveaux engins ferroviaires

christian vankeer
  • 3. christian vankeer | 19/06/2010

SUPERBES IMAGES ET SUJETS TRES TRES INTERESSANT, merci Benoit, quelle artillerie ce dépôt en kw cumulés ça déménage, merci la régie.

Numberone77
  • 4. Numberone77 | 19/06/2010

Très jolies photos. Bravo Benoît.

Pat.

Laurent
  • 5. Laurent | 18/06/2010

Merci pour toutes ces photos, aussi intéressantes qu'exploitables.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau