La Gare de Langogne

La gare de Langogne NV

La gare de Langogne (48) se situe sur la ligne Nîmes Clermont-Ferrand, appelée aussi ligne des Cévennes et plus particulièrement sur la section Langeac Villefort
 ouverte au trafic le 16 mai 1870.
Le 01 juillet 1912, une ligne transversale reliant Langogne au Puy en Velay est ouverte, desservant les localités de Pradelles, Landos et Costaros.
A cette époque, Langogne comptait près de 140 cheminots!
Cette transversale sera cependant fermée au trafic voyageurs dans la première partie des années 40 et la fermeture définitive aura lieu en avril 1981.
 Maigre consolation, la section Langogne Landos est toujours ferrée et est exploitée par le vélo-rail de Pradelles (43).
La gare de Langogne possède deux remises à locomotives: une première construite à l'origine et la seconde,
édifiée à l'occasion de l'ouverture de la ligne vers le Puy en Velay.
De fait, ce petit dépôt possède une plaque tournante (vapeur oblige) et se situe à mi parcours entre Nîmes et Clermont, permettant ainsi un relai traction.
En terme de locomotives à vapeur, la quasi totalité du parc PLM a parcouru la ligne,puis, à l'époque de la SNCF, quelques 141 R l'ont fréquentée, la part noble étant toutefois assurée par les 141 F.
Quand le célèbre Cévenol fut créé, il était assuré par des X 2400 enjolivés d'une plaque frontale avec le nom du train au même titre que le Mistral d'alors.
Les X 2800 ont vite pris la relève, épaulés ensuite par les X 4200 "Panoramiques".
C'est le 27 mai 1979 que le premier Cévenol composé de voitures Corail, ainsi qu'une voiture bar et des animations à bord,
tractées par une (ou une UM de) BB 67400 entre en service.
Le train relie alors Marseille à Paris par le Massif Central et il n'était pas rare de voir circuler, l'été, des compositions alignant jusqu'à 12 voitures.
Ont circulé aussi, de façon éphémère, des Trains Auto Couchettes.
Aujourd'hui, le parcours du Cévenol se limite à nouveau à Marseille Clermont-Ferrand et sa composition se limite à trois Corail, parfois même à un AGC.
Les RGP modernisées ont parcouru la ligne pendant quelques années.
Comme matériel moteur, ne reste que des BB 66000 et 67400 (des BB 67000 étaient omniprésentes au début de la diéselisation de la ligne)
ainsi que des autorails X 72500, X 73500, AGC et épisodiquement des X 2100.
Pour la petite histoire, la gare de Langogne a vu circuler en 1966 la Crampton N° 80 pour les besoins du tournage d'un feuilleton télévisé "la Princesse du rail".
Actuellement, la ligne, victime du peu d'entretien dont elle a été l'objet, impose de nombreux ralentissement entre Langeac et Langogne et aux dernières nouvelles, elle est fermée au trafic fret sur cette section mettant à mal la circulation du train de bois Euro Cargo Rail reliant Langeac à Tarascon (13).
Certes, des travaux sont envisagés... mais sans cesse repoussés et l'acheminement des traverses du futur chantier a été effectué... par la route!
Notons que cet axe, s'il comporte une haute valeur touristique, est aussi un lien économique essentiel pour les agglomérations et les départements traversés.
Espérons que la voix de la sagesse l'emportera sur une logique comptable visant à fermer les lignes secondaires et dont la Région Auvergne a été
l'une des principales victimes ces dernières années.
Le vendredi 14 mai à 15h aura lieu, en gare de Langogne, un rassemblement pour fêterles 140 ans du chemin de fer dans cette ville et des informations seront
communiquées quant à son avenir.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         


Photos : Jean-François TARDIEU
Texte : Bernard POURRIERES
Mise en page : Nicole POURRIERES



Commentaires (12)

TARDIEU Jean-François
  • 1. TARDIEU Jean-François | 18/10/2015

He oui! pas de Cevenol ces temps ci! Un éboulement survenu en avril 2015 sur une route surplombant la voie à Alleyras, et ayant eu des suites sur la voie en contrebas, le Cevenol est remplacé par des cars!!! (Idée intelligente Macron, je suppose) Le train devrait reprendre après les travaux, courant décembre 2015, si tout va bien.( mais l'asso des Elus veille au grain!) En fin de compte en 2015, le Vrai Cevenol aura roulé moins de 60 jours!!!! Bravo la SNCF de Mossieur Pepy! Je ne vous explique pas le trajet Clermont - ferrand - Nîmes en car par les Cevénnes! Bonjour le confort! Si ça avait été sur une voie TGV ou sur une autoroute la circulation aurait été rétablie beaucoup plus vite, mais sur la ligne des Cévènnes ça arrange plutôt la SNCF. L'image que donne la SNCF actuellemnt est une honte pour la France. Après la réunion sur le climat en décembre on va nous dire que nos petits diésels polluent trop et en profiter pour nous taxer un peu plus mais qu'en sera t il des cars que vient d'acheter la SNCF pour remplacer ses trains déficitaires? Je crois que cette fois on a touché le summun de la bétise! J'ai bien peur que l'ENA soit devenue l' Ecole Nationale des Anes!

TARDIEU Jean-François
  • 2. TARDIEU Jean-François | 22/10/2014

Bonjour,
A ce jour, notre Cevenol roule toujours! Après maintes perpéties, je vous en passe et des meilleures, car la SNCF n'est pas à un mensonge près ou à je ne sais quelles fausses raisons pour supprimer sa circulation et faire des retards plus ou moins importants, la dernière trouvaille de la SNCF est de fermer les guichets à la vente des billets sur la partie Languedoc-Roussillon. La raison: pas assez de voyageurs! Après avoir découragé les gens de prendre ce train ( suppression de circulation à la dernière minute, retards à répétition ne permettant pas les corespondances à Clermont Fd ou Nîmes) la SNCF s'étonne de la baisse de fréquentation. On croit rever! Cet été par exemple, le quai de Langogne était plein à chacun de ses passage et la 4 ème voiture ajoutée n'était pas de reste! Alors si ce n'est pas de l'intox, comment ça s'appelle? Mais soyez sans crainte car l'association de défense de la ligne et du Cevenol veille et déjà les élus interviennent et je pense que ce n'est pas fini! La suite au prochain épisode donc.
Bonne soirée à tous.

PEREZ EMMANUEL
  • 3. PEREZ EMMANUEL | 31/01/2013

bonjour a tous les amoureux du rail , c est notre cas le rail permet de raliez les gens entre eux , decouvrir des personne des lieux des coutumes de vie (essentiellement en zone rurale) ca permet de connaitre aussi notre pays, nous avons deux projets et malheureusement des vide pour avancez , nous cherchons a achetez de vieille rame de voyageur reformez et encore potable pour y creer quelque chose de fun et de trepidant , car le second projet rehabilitee de tres vieille gare abandonnez en lieu culturel d echange , tous en se restaurant a prix modeste , comme dans certains de nos buffet de gare !!!! il s'y oppere un charme fou entre celui qui arrive avec un but et le personnage lambda qui erre a la recherche d un passé , celui qui laisse ses yeux s emmerveillez devant se qui as fais la reputation des buffet
le jambon beurre , la petite brasserie, cette convivialitee avec des gens de passage que l ont ne veras surement qu une seule fois certe , mais qui laisse une empreinte de leurs passage , notre secteur de recherche est le limousin !!!le but quelques petite gare abandonnez accompagnee de vieille rame pour nuitee a la campagne , amitié a tous

TARDIEU Jean-François
  • 4. TARDIEU Jean-François | 04/01/2013

Bonsoir,
Aux dernières nouvelles, le Cévenol a repris après les travaux et en rame tractée. Limité à Nîmes, mais il devrait de nouveau rallier Clermont Ferrand à Marseille directement à partir d'avril 2013, confirmé par Pepy. Mais peut on avoir confiance? En attendant l'association des elus monte la garde! Comme quoi quelques bonnes manifs soutenues par les Régions et les Elus (de tous bords) ça paye! A bientôt j'espère et pour de bonnes nouvelles! En attendant, bonne année 2013 à tous.

TARDIEU Jean-François
  • 5. TARDIEU Jean-François | 07/09/2012

Bonjour,
Pour l'instant l'association de défense du Cevenol a obtenue des avancées, mais la bataille continue. Depuis 3 ans il se fait des travaux regulièrement tous les automnes mais en contrepartie, la ligne est fermée chaque fois pendant 2 mois, seul quelques TER roulent. Le Cevenol quant à lui est remplacé par des cars. Notre crainte qu'il ne soit plus direct jusqu'à Marseille. Limité donc à Nîmes. On craint aussi pour les rames tractées ( Corails et 67400) On veille!

challos
  • 6. challos | 07/08/2012

apres la guerre mon père était à cette gare,et nous habitions les citées sncf ,juste en haut
un gars ,une fois mal fait fonctionner le pont tournant ,une loco s est renversée ,c était impressionnant ,pour les gamins que nous etions,on aurait dit un énorme monstre qui souffler et voulait se relever !!!

Boursin Franz
  • 7. Boursin Franz | 30/07/2011

Lamentable de laisser pourir cette ligne des cevennes la population a droit a ce service Public tous les impots doivent etre reverses equitablement les rond points ca ne profite qu'aux petits copains et a quel Prix !habitant du 59

Cyril
  • 8. Cyril | 03/05/2011

Hou je peux dater ces photos car c’est moi qui ai acheminé la suite MRT et les 66000, on a du les laisser sur place et on est remonté une semaine plus tard depuis Nîmes pour les rapatrier HLP.
Merci pour le reportage je suis fan de cette ligne en effet j’ai été chef de service en gare de La Bastide..

christian vankeer
  • 9. christian vankeer | 17/05/2010

jean françois, magnifique tant sur le sujet (j'ai fréquenté la ligne l'été dernier et ai été le 100 000 passager du train touristique au départ de langeac que pour les photos. Comme mon ami MICHEL AMBROISE, je fais partie du comité des amis du rail halanzy, je me joins à vous pour cette nouvelle bataille du rail qu'est la sauvegarde et réouverture de ligne et lorsque le combat est gagné (actuellement nous nous battons pour la réouverture de la ligne de bastogne (bataille des ardennes, la victoire est pour toute une région, rappelez vous le slogan "le rural ne se foutra pas ... devant le capital. je ne peux que vous encourager pour sauver cette ligne magnifique qui a coûté tant de sueur et de sang.

Jackie B

Un site très complet et très instructif.
Article sur la gare de Langogne très intéressant et illustré par de magnifiques photos.
Soutien au Cévenol et à la ligne Paris-Nîmes.
Très cordialement

AMBROISE Michel
  • 11. AMBROISE Michel (site web) | 16/05/2010

Magnifique endroit que je ne connais malheureusement pas.
Je vous souhaite bien du courage pour faire plier la SNCF afin de maintenir cette ligne et même la ré ouvrir dans son ensemble.
A notre niveau, nous avons fais plier la SNCB après 23 ans de combats pour la réouverture de la ligne 165 Arlon-Athus-Virton au trafic des voyageurs. Le combat fut dur mais la victoire est d'autant plus belle.
Bon courage.
Michel Ambroise, président des Amis du Rail Halanzy (Belgique)

Bernard dit Papy
  • 12. Bernard dit Papy | 12/05/2010

Excellent reportage. MERCI
La SNCF ( ou RFF ) a imposé des restrictions de vitesse à 30km/h. Toujours les mêmes on trouvé que de ce fait le train de bois abîmait le rail intérieur compte tenu du poids , toujours les mêmes la semaine dernière ont décidé de faire supprimer le dévers limitant de fait ainsi pour TOUS les trains la vitesse . L'association des Elus de la ligne a vivement protesté d'autant que la région a débloqué des fonds pour la réfection de la ligne ! La bourreuse a fait demi tour ....mais pour l'instant le train de ECR est toujours interdit .
Quand on veut tuer son chien on déclare qu'il a la rage ( proverbe de nos campagnes et adopté par le couple satanique SNCF-RFF)

Amicalement
Bernard dit Papy ( Cévenol d'adoption - récente et provisoire - )

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau