La ligne de l'Ahrtalbahn

Ahrtalbahn

L'Ahrtalbahn.

L'Ahrtalbahn est long de 29 km entre Remagen et Ahrbruck, toutes ses prolongations au delà d'Ahrbruck étant déféraillées aujourd'hui.
La construction de la ligne n'a été envisagée qu'en prolongement de la ligne rive gauche du Rhin Koln-Bonn-Koblenz (linke  rheinstrecke) terminée entre 1844 et 1856 entre Bonn et Remagen et prolongée vers Koblenz en 1858, 1859.
 L'ouverture de la ligne de l'Ahrtalbahn est signée le 23 septembre 1879, les travaux permettent de joindre Altenahr à Remagen le 1 décembre 1886 et Adenau le 15 juillet 1888. Cette partie de la ligne est abandonnée aujourd'hui.  La ligne appartenait au Rheinische Eisenbahn.

roches volcaniques : massif de l'Eifel


Pour des raisons stratégiques, à partir de 1912 1913, deux autres lignes se joignent à l'Ahrtalbahn, la ligne Dumpelfeld-Hillesheim (Eifel Lissendorf) est ouverte en 1912. Elle suit la rivière et bifurque vers la vallée de l'Ahlbachs, et tout un réseau triangulaire qui connectait les deux lignes, il en reste encore quelques traces dans le paysage aujourd'hui.
Il y eu d'autres départs de constructions pour étoffer stratégiquement le réseau, mais le traité de Versailles sonna le glas de tous les travaux en cours.
Le plus grave accident eu lieu peu avant le fin de la première guerre mondiale, lorsqu'un train de voyageurs percuta un convoi militaire à Dumpefeld le 16 aout 1918.
 

sémaphore mécanique et tringlerie - sémaphore et cables - contrepoids actionnant les sémaphores

         

cables et contrepoids des sémaphores de signalisation - flambant neuf : béton et aluminium - vin et signalisation

         

Toujours à des fins stratégiques, le pont Ludendorff, plus connu sous le nom de pont de Remagen, fut construit en 1918 pour connecter la rive droite et gauche du Rhin.  Ecroulé sous le poids des chars américains et les nombreuses attaques et minages, déminages, sabotages de tous types, le célèbre pont de Remagen ne fut jamais reconstruit.

gare de Remagen - Remagen - Remagen

         

le Rhin à Remagen - le support du pont de Remagen - le pont franchi par les Américains en 1945

         

Remagen et l'accroche du pont - d'un bord à l'autre

         

le musée -le pont - vue des troupes américaines

         

les 2 rives dans l'axe des structures - statue symbolisant la paix -

         

3 photos de Remagen

                   

La partie la plus belle et la plus accidentée se trouve entre Mayschoss et Kreuzberg,

gare de Kreuzberg : avant dernière station


 Laacher tunnel 384 mètres, Reimerzhover tunnel 156 mètres, Krahardt tunnel 89 mètres, écologie et mobilité allemande prévalent au partage de ses tunnels entre voie unique et vélo.

tunnel vélo, second rail - coexistence pacifique - aménagement vélo / rail

         

à gauche le vélo, à droite la ligne - sortie de l'autre côté : à gauche la voie, à droite le vélo

         

C'est aussi sur ces coteaux que vous pourrez vous promener au milieu des cépages des vins rouges les plus septentrionaux d'Allemagne.
La ville d'Altenahr et les villages de Kreuzberg et d'Ahrbruck sont idéaux pour des balades pédestres et ou vélocipédiques. La paix des vignobles, la beauté de la vallée, et un certain art de vivre des habitants, vous permettront de gouter au cadre et aux vins de ce petit paradis préservé des bétonnages massifs.

Altenahr - gare de Altenach- Altenahr -

         

Bad Neuenahr - la gare - Bad Neuenahr

         

2 photos de Bad Neuenahr

         

Des trains à horaires réguliers de 5 h du matin à 22 h, entre Bonn Remagen et Ahrbruck, horaires cadencés départ toutes ls heures dans les deux sens, soulageront vos pieds et mollets lorsque éreintés par cette découverte, vous préférerez le confort des rames DB pour regagner vos points de départs. 

Désiro vers Bonn - rame ET 225 sur l'autre rive - gros tonnage sur le rhin

         

rame Désiro régional - train régional - Désiro vers bonn

            

départ vers Bonn-Désiro à Altenahr

         

Chaque ancienne gare du réseau est devenu, soit un restaurant, soit un café et ou bar brasserie pour ne pas bouder notre plaisir des sens, après les efforts de nos corps en plaie, usé par l'aisance de balades sans essence dans cette vallée escarpée.
Les autorails Triebwagen série 643 remplacent les BR 628, et malheureusement les rames poussées ou tractées par les BR 215 ne roulent plus sur cette ligne.

la vallée - signalisation et vin - les vignobles

                   

vers le terminus - appel avant la montée vers le terminus - la rame monte vers le terminus

         

la ligne - la vallée - la ligne vue des vignobles

         

vue de la ligne - la soif du pèlerin - la fin

         

Si vous souhaitez des compléments d'infos sur les balades, hôtels, campings et sur les billets mobilité de la DB Régio Rhénanie Palatinat, n'hésitez pas à contacter REE qui fera suivre.


Texte et photos : Christian VANKEER
Mise en page : Nicole POURRIERES


Commentaires (3)

DOSNE

Bonjour,
Beau reportage chez nos voisins Allemands. Sujet intéressant, histoire, tourisme et train...un bon deal !
Amicalement

Ludovic

chris vk
  • 2. chris vk | 07/12/2013

Merci LAURENT

laurent
  • 3. laurent | 06/12/2013

Très intéressant + de belles photos.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau