Le Chemin de Fer du Harz

Harz - Chris

 

Le HSB, Harzer Schmalspur Bahnen.

 Construit depuis 1887, les HSB (depuis 1991), exploite trois lignes en traction vapeur et autorail toute l'année.
 Elle a changé de nom, depuis les vicinaux, DR, DDR et aujourd'hui HSB depuis la réunification de l'Allemagne. 
Elle était située en pleine zone frontière entre DDR et RFA mais géographiquement en DDR,
ce qui a peut-être permis de le récupérer "intacte" après la fin de la DDR.
Cette compagnie est la principale attraction du massif du Harz, alliant un cadre bucolique, de splendides petites villes, et des balades dans les massifs avec ou sans le réseau qui pénètre partout dans les reliefs. 
Ce massif, est à lui seule une "erreur" géologique,  tel une forêt sentinelle, perdu dans les grandes plaines de l'Allemagne du nord, qui, de sa hauteur, observe le lointain avec recul et méfiance, réfugié dans l'ombre de ses feuillus.

 Le réseau roule toute l'année, et grimpe, sans crémaillère, jusque Brocken, le sommet du Harz qui culmine à 1125 mètres, attention, le tarif pour le sommet aller et retour, culmine, lui, à 35 euros.
Le réseau est divisé en trois lignes à voie métrique, avec deux connexions importantes, l'une à Drei Annen Hohne (la plus importante) et Eisfelder Talmühle. 
Le total des trois lignes atteint 140 km.  Le réseau DB "classique" offre des gares relais sur trois axes.

Gares DB et HSB :
- Nordhausen Nord (via train-tram DB) sur la ligne Kassel-Erfurt (au sud du réseau)
- Wernigerode sur l'axe Hanovre- Braunschweig Goslar Berlin
- Quedlinburg sur l'axe Magdeburg-Leipzig.

 La magnifique ville médiévale de Stolberg (Harz im Saxe - Anhalt), gare DB un peu en retrait mais connectable via une ligne de bus, est abandonnée depuis peu (voir photos).

 La série 99 est la vapeur la plus puissante sur voie métrique d'Europe, reproduite par Bemo, elles sont malheureusement assez chères et en version analogique uniquement.
Bemo reproduit les vapeurs du RBB, chemin de fer à voie étroite de l'île de Rugen dont je vous parlerai prochainement.
http://www.bemo-modellbahn.de/produkte/deutsche-bahnen.html?tx_userbemocatalogue_rubriclist[item]=765&tx_userbemocatalogue_rubriclist[action]=show&tx_userbemocatalogue_rubriclist[controller]=Item&cHash=433c23311d62d6d5e2689b41c0a97d58

 Liliput nous gratifie de quelques bonnes reproductions, en HOe, mais en chemin de fer ami Autrichien, tel le Zillertalbahn, modèle de très bonnes tenues à des prix tout à fait abordables, analogiques, numériques et même pour la D15 avec la possibilité d'y installer le sound,  diamètre du baffle 20 mm..
Dans le catalogue Brawa, il existe une référence diesel pour les HSB :
http://www.brawa.de/produkte/h0/lokomotiven/diesellokomotiven/41232-diesellok-br-199-hsb.html
 

Ces séries 99 dégagent une masse de puissance mesurée, et leur magnifique esthétique n'a d'égale que la beauté des paysages traversés
Chaque année, les HSB reçoivent un million de passagers, et le must, parait-il, est de passer le réveillon sur le réseau enneigé.
La compagnie compte 260 salariés, gère 48 gares dans un état parfait, possède 25 locos à vapeurs, 6 diésels; 10 autorails, 88 voitures voyageurs, 19 voitures de service et 30 wagons de marchandises.
Vous trouverez des magasins de modélisme à Goslar (superbe) et Nordhausen. Vous serez étonnés de la gamme prolifique en échelle ... TT.
Vous ne pourrez qu'être séduit par la région, ce réseau hors du temps et pourtant en service continu (un must pour des trains dits "touristiques"); juste une anecdote pour résumer.
Je prends un café au café "Sander" à Stolberg, et le patron, Mr Sander part dans une diatribe sur la vie culturelle de la région, du château,  de sa ville ... à une vitesse LGV ou mon allemand rame comme un tortillard des Andes.  Super personnage, un puits de science culturelle, très bonne tarte et en partant avec le folder publicitaire de sa pâtisserie, je prends conscience que son auberge est géré par sa famille de père en fils depuis 1793, rien que ça.
L'ex-DDR a, qu'on le veuille ou non préserver pleins de trésors.


                  

        

       

         

       

         

       

         

       

       

         

         

       

       

         

       

       

         

       

       

       

   

       

       

       

                   

       

         

       

       

         

         

       

                   

       

       

       

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://youtu.be/2gySjKiTl20

 

 

 

 

Texte,photos et vidéos : Christian VANKEER

Mise en page : Nicole POURRIERES

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau