Le long du canal latéral de la Garonne

Le canal latéral de la Garonne NV

Si vous avez un jour pris le train à Toulouse Matabiau, vous avez forcément remarqué le petit pont avec écluse qui précède
l’entrée voyageurs d’une vingtaine de mètres.
Vous enjambez là le canal du Midi, construit par Paul Riquet de 1666 à 1681 pour relier Toulouse à Sète, en passant par Carcassonne et Béziers.
Il fut classé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en 1996.
En étant en face de la gare, le canal du Midi est à votre droite ; à votre gauche, dans moins d’un kilomètre,
commence  le canal latéral à la Garonne, qui relie Toulouse à Bordeaux.
L’ensemble est dénommé canal des deux mers.
Conçu à l’origine pour favoriser le commerce des céréales et du vin, le canal du Midi  connaît aujourd’hui une activité non négligeable dans le tourisme fluvial.
Ouvert de Mars à Novembre, il emploie directement 1900 personnes, compte plus de 10 000 passages de bateaux par an,
et génère des retombées économiques de plus de 120 millions d’euros.
Le canal latéral à la Garonne, commencé en 1838 et
inauguré en 1856, fut terminé en même temps que la liaison ferroviaire Bordeaux-Sète, qui suivait le même axe.
Comme l’Etat concéda, en 1858, le bail d’exploitation du canal latéral à la Compagnie du Midi, le rail devint rapidement très concurrentiel par rapport au  transport fluvial car les bateliers se virent rapidement imposer un relèvement des taxes.
De nos jours, les retombées économiques du tourisme fluvial sur le canal latéral sont estimées à 25 millions d’euros.

Depuis Toulouse, vers le nord,  jusqu’à Montbartier , voie ferrée et canal sont  parallèles quasiment tout du long, à quelques mètres l’un de l’autre. A Montbartier, la voie ferrée bifurque vers Montauban, et le canal continue vers Montech et sa pente d’eau.
Le premier site important au nord
de Toulouse est bien sûr le triage de Saint-Jory, qui sert surtout maintenant à garer des rames marchandises et des machines; 
les activités de tri ont été transférées ailleurs depuis
plusieurs années.
Les faisceaux sont bien vides.

        

Une dizaine de kilomètres plus loin, la petite gare de Grisolles  n’est plus qu’une halte, avec les activités artistiques extérieures que cela suppose …
Vous remarquerez que portes et fenêtres sont obturées.
Par contre, l’abri de quai, qui servait sûrement aussi de lampisterie d’un côté et de WC de l’autre,  est encore en état correct.
Une passerelle domine l’ensemble. La gare voit passer des TGV, des Téoz, des Lunéa, des trains de travaux et des marchandises, 
mais seuls s’y arrêtent les trains de (grands) banlieusards, Z2, RIB, X72500.

         

         

         

Maintenant, regardez bien ces photos, elles vous rappelleront sûrement quelque chose.

          

Ce site apparaît (avec ou sans le clocher) sur un nombre impressionnant de photos de trains, dans des livres comme dans des revues.
C’est celui du village de Pompignan, 2km environ avant
Grisolles.
Pourquoi tant de photos ?
Parce que la voie est rectiligne sur plusieurs kilomètres, les convois ralentissent en approche de Grisolles, la vue est dégagée, le ciel souvent bleu,
et le soleil dans le dos l’après-midi, bref, de bonnes conditions pour les photographes.
Le seul inconvénient est que les herbes sur la rive opposée au chemin de halage ne sont pas coupées régulièrement, ce qui peut donner des photos
comme celle-ci, pas vraiment réussie ! Mais, si la photo vous tente, il y a  un truc : monter sur ce pont. Ces ponts à arche sont nombreux sur ce tronçon ; ils n’enjambent que le canal et sont prolongés par un second pont, plus modeste, qui passe par-dessus la voie ferrée.

         

         

Si vous marchez un peu le long du canal, en attendant les trains, vous pourrez aussi voir  un signal d'annonce pour
Installations Permanentes de Contre Sens (IPCS)  et des tendeurs de caténaire. … et même un très beau cimetière pour ferrovipathes heureux !

         

Bref, une promenade vraiment reposante et instructive.

 

Texte et photos : Laurent Croharé

Marquages des photos et mise en page : Nicole Pourrières

Commentaires (6)

Anne
  • 1. Anne | 20/07/2012

Bravo à toi!!! Tu vois même ta famille st fière et le montre...;

michael kors hamilton
  • 2. michael kors hamilton | 05/07/2012

This is really very good,thank you for your website

christian vankeer
  • 3. christian vankeer | 02/07/2012

Superbe balade que tu nous proposes là Laurent, et sacrément détaillée dans le texte et l'image. Nous en redemandons.

leroux
  • 4. leroux | 23/06/2012

MERCI POUR CES FORMIDABLES OUVRAGES

tram47
  • 5. tram47 | 22/06/2012

très belles et originales photos . Merci !!!

POULAIN Bernard
  • 6. POULAIN Bernard | 22/06/2012

Merci Laurent pour cette promenade reposante le long de ce canal .
J'ai bien connu le canal du Midi puisque j'ai à un moment habité Béziers . Ces canaux sont TRES reposants
Amicalement
Bernard dit Papy

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau