Tracteur rail/route LATIL

Tracteur Latil NV

Une pièce ancienne

En rangeant la bibliothèque, pour que le peintre puisse corriger le dégât des eaux de Novembre, j'ai vraiment découvert ce document que je n'avais jamais remarqué auparavant.
Ma curiosité naturelle m'a  incitée à le feuilleter et j'ai découvert un sommaire alléchant.
Rassurez-vous je ne vais pas vous infliger ces pages quoi que certaines sont savoureuses par exemple
"l'historique de la direction"  et ses passages concernant la nécessité que le domaine soit organisé par les états.
Par  contre  ce sommaire  m'a  poussée  à  feuilleter  ce  document  car  beaucoup  de noms  ont  parlé.
Je vais donc vous détailler les publicités.

Certaines sont sobres telle celle de Peugeot : on note cependant que l'adresse est la même aujourd'hui qu'en 1919 sur l'avenue de la Grande  Armée à Paris.
La page suivante vous fera je pense tous bondir  : Crochat !
Je n'ai pas résisté au plaisir de travailler l'image pour mieux montrer les éléments.
Sur la page suivante vous ne manquerez pas de remarquer que le vendeur des tapis est un indigène et l'acheteur un  colonial casque sur la tête.
Revenons à des choses plus techniques: la Société Pathé Cinéma.
A noter que la production est indiquée en mètres, ce qui donne des chiffres impressionnants.

Cependant même en kilomètres c'est beaucoup puisque cela fait 100 000 km: cent mille kilomètres de pellicule
La publicité de Panhard et Levassor allie la sobriété et l'image de la puissance industrielle de la marque.
Certains noms de cette page sont arrivés jusqu’à nous :
Latil puisque l'on trouve encore de nos jours des pousseurs de wagons rail/route de cette marque
et l'Air liquide bien sûr ; une marque automobile de luxe disparue : Delaunay Belleville.
Les heureux propriétaires peuvent partir tranquilles en villégiature au bord de mer,
puisqu'il y a des succursales à Nice et Biarritz
(mais c'est curieux ni à Jarnages, ni à Chamborigaud)

         

         

         

Pour Latil voici un exemple : ces photos ont été prises le 11 septembre 2011 à Allanche dans le Cantal par mon ami Jean Michel Durieux, malheureusement l'engin semble hors service et depuis cette date nous sommes sans nouvelles.

         

         

Je ne sais pas vous, mais moi à l'Ecole en labo pour les expériences qui le nécessitaient,nous utilisions le papier photo Guilleminot.
Renault: le design du capot ne vous échappera pas.

         

J'espère que cette découverte ne vous aura pas ennuyé, moi j'ai pris beaucoup de plaisir à vous le proposer.

 

Texte : Bernard POULAIN

Mise en page : Nicole POURRIERES

Commentaires (5)

Bernard
  • 1. Bernard | 25/08/2013

Mais si, il y a une succursale Delaunay-Belleville à Jarnages.
Ils font aussi De Dion-Bouton.

Eric
  • 2. Eric | 03/02/2013

Super la relation au LATIL. J'habite en Suisse, je me souviens qu'êtant gamin la commune de Saint-Imier située dans le Jura Bernois possédait un tracteur LATIL polyvalent pour tous types de remoraues y compris chasse-neige. Il avait la direction ne fonctionnant que sur un axe. Dans les années 1960, la commune de Saint-Imier avait acquit un deuxième tracteur LATIL cette fois avec direction sur les 2 axes. Il était plus puissant que le premier et parfait pour être utilisé en hiver comme chasse-neige. Je me souviens aussi qu'une fois le tracteur était tombé dans la Suze, rivière traversant mon village, il avait fallu complétement le démonter pour arriver à le remettre en service.
J'essayerai de vous trouver quelques photos et infos supplémentaires à propos de ce tracteur.
Merci pour votre info LATIL.

BESSIERE Daniel
  • 3. BESSIERE Daniel (site web) | 03/02/2013

Merci pour ces très belles images empreintes de nostalgie.

Mario
  • 4. Mario | 03/02/2013

Sympa, merci de nous faire partager des archives

laurent
  • 5. laurent | 01/02/2013

Rien d'ennuyeux ! C'est amusant car, quand j'étais gamin, à Tarbes, il y avait une rue Latil dans laquelle je passais souvent. Maintenant, je sais qui c'était !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau