X 3800 Mistral: enfin un Picasso de qualité par G. Bagot et B. Pourrières.

Picasso Mistral NV

Autorail XBD 3937 Dépôt de Rennes Toit jaune.
Référence Mistral: QC G0350. Non bandagé.
Version "Gold" - Digital sound.

Grâce à son châssis métal, l'engin roule "lourd"...(important également pour le bon rendu des sons embarqués)
et peut tracter une remorque unifiée (Roco) sans problème.

Les essais ont été effectués sur le réseau du club RATP pour monter la célèbre rampe du Mont Dore, rampe hélicoïdale d'un rayon de 600 mm en pente de 3%.
Le Picasso est arrivé sans contrainte avec sa remorque au terminus.
Il a fallu enlever le cache pour installer un attelage ... à élongation, certes, mais d'un seul côté.
Ralenti excellent, mécanique silencieuse.
Un vrai régal de voir évoluer cet autorail...muet.
Passons en digital...avec des surprises.
Alors...on branche les fonctions une à une.
Avec loksound, on profite des passages de vitesses avec la montée en puissance du moteur.
Eclairage à l'arrêt, montrant les voyageurs assis ainsi que l'intérieur bien reproduit.
Les rideaux sont déplaçables au gré du propriétaire...!
Le poste de conduite est représenté avec son mécanicien (les fignoleurs pourront améliorer les détails et les couleurs) est éclairé au démarrage et s'éteint
dès que l'autorail a pris de la vitesse.

Ce Picasso digitalisé fonctionne en analogique (ce qui était le cas lors des essais)
Il redémarre normalement après un arrêt au block (soucis rencontrés avec des engins digitalisés "sound") sur des réseaux alimentés en continu.
En digital, le son est un plus incontournable et il faut saluer le travail de l'équipe Mistral pour l'excellent travail réalisé sur la carte son.

Voici les fonctions disponibles:

F0: allumage des feux et du kiosque
F1: moteur et bruit de freinage
F2: klaxon 2 tons (pleine ligne)
F3: éclairage intérieur
F4: sifflet et fermeture de portes
F5: quatre feux blancs (manoeuvre)
F6: klaxon deux tons (dépôt, marche ralentie)
F7: feux blancs avant (traction avec remorque)
F8: klaxon 1 ton (dépôt)
F9: essai frein
F10: fermeture de la porte coulissante

Il est possible de rajouter du lest en se procurant auprès de Mistral la pièce en métal figurant le moteur. (origine plastique)

 

Gérard BAGOT

         

         


X 3905 - Affectation : Nevers - Gamme "Silver" - Analogique

N'étant pas adepte des "tut-tut, pouët-pouët,... et autres borborygmes émis par les micro hauts parleurs dont sont dotés les modèles numériques de toutes marques, j'ai choisi un modèle analogique.
D'une part parce que j'ai commencé la construction de notre réseau à une époque où il n'était pas encore question de digital et d'autre part, parce que je ne trouve pas grand intérêt aux gadgets offerts par ce système, si ce n'est l'éclairage permanent des feux.
J'avoue que j'aimerais bien entendre les sons d'un vrai "Picasso", mais une cinquantaine de kilos de sono sur un modèle H0 ... ça fait désordre !
L'aspect câblage n'entrant pas, dans mon cas, en ligne de compte.
Avant tout : ouvrons le boîte !
L'emballage est très soigné et solide.
On y trouve, outre l'autorail que nous retrouverons plus loin : deux dépliants.
Le premier est constitué d'un document relatif à l'historique de l'engin réel, à "l'éclaté" du modèle H0 et à la notice (on ne peut plus claire) d'utilisation.
Le second comporte la nomenclature des pièces détachées avec divers croquis situant ces pièces sur l'autorail.
Le "Picasso" pris en main est relativement lourd et la première impression est pour le moins très agréable.
C'est bien l'aspect du "vrai" qui se dégage.
La gravure est très fine, les teintes sont bien séparées et sans bavures, l'équipement intérieur est très soigné et les personnages installés
représentent un "plus" indéniable.

Les inscriptions sont fidèles, complètes et très nettes.
Le compartiment moteur et la reproduction du Diesel apportent une note de réalisme.
Les bogies également sont très finement gravés et le voile des roues correctement reproduit.
Donc, avant de tester l'engin sur les rails, je voulais l'équiper d'un attelage.
Là, déception : ce dernier ne peut être installé que du côté du compartiment voyageurs...dommage.
Ainsi équipé, j'ai essayé mon X 3800 avec une alimentation classique sur une rampe hélicoïdale, rayon 550 mm et déclivité de 35 mm/m.
Les essieux moteurs ne sont pas bandagés mais en solo l'adhérence est parfaite.
Le test suivant consistait à lui adjoindre une remorque.
Non pas une Roco, au roulement irréprochable, mais une AS qui a une tendance congénitale à freiner autant en pente qu'en rampe.
Le résultat est surprenant : pas la moindre amorce de patinage, quel que soit le régime ... et, pourtant, je lui en ai fait voir, le pauvre,
espèrant bien le prendre en défaut.

Je pense que le faux moteur en métal , prévu par le constructeur, ne sera nécessaire que pour des déclivités supérieures mais il faut saluer l'initiative.
Et si l'on se réfère à la réalité, derrière un "Picasso", c'est une remorque ...  et pas plus !
En conclusion, je suis pleinement satisfait de cet achat.
Un modèle de cette qualité à un prix correct était attendu depuis longtemps.
Il semblerait que les fabricants se penchent sérieusement sur le marché de l'autorail, ces temps derniers.
Personnellement, je ne peux que les encourager dans ce sens, et si Mistral nous gratifiait d'un X 4200 "panoramique" de la même veine que le Picasso,
ce serait formidable.

 

Bernard POURRIERES

 

         

         

         


Commentaires (7)

éric GRANGE
  • 1. éric GRANGE (site web) | 09/05/2016

Bonjour à tous!

Je ne sais pas si quelqu'un peut m'aider! Voilà j'ai acheté en début d'année ce très joli modèle
d'autorail Mistral X3937 de Rennes en Digital Sound d'occasion; mais surprise en ouvrant la boîte:
Pas d'adresse numérique, aucun document m'indiquant cette adresse utilisée pour le fonctionnement
digital de l'engin! Sauf celui des pièces détachées bien présent. J'ai contacté le vendeur qui est un
revendeur de matériel HO et ne l'a donc pas vérifié! Quelqu'un peut m'aider au moins en me donnant
l'adresse utilisée d'usine des ces autorails "sound"!? Merci! Eric.

Henri
  • 2. Henri | 05/02/2013

Beau site et belle description. Mais dommage car très difficile à visualiser sur mon Netbook et ma tablette.

Martel jean marie
  • 3. Martel jean marie | 04/08/2010

Picasso de chez Mistral:

J’ai hélas cette machine, sonorisée. Il a fallu que je rabote les bossages sous la caisse pour ne plus dérailler sur les aiguillages, que je modifie les câbles trop rigides qui nuisaient à la mobilité des bogies et faisaient dérailler dans les courbes, les miennes font toutes plus de 700mm de rayon, et maintenant la vis sans fin se désacouple constamment de l’engrenage du bogie moteur .

MARC
  • 4. MARC | 18/02/2009

bonjour, pour répondre à Christain, il n'y a pas de souci dans les courbes serrées, type R2 Roco 360mm. En revanche, les pentes supérieures à 3% en courbes sont difficiles à négocier avec un peu de patinage. Mistral devrait fournir un bogie bandagé dans très peu de temps. J'ai un souci pour remonter le bogie non moteur qui est sorti de son logement au démontage. Quelqu'un a t-il une idée? Merci

christian vankeer
  • 5. christian vankeer | 10/12/2008

bernard gerard
j'aimerai connaître son comportement en courbe serrée type industriel, le bogie ne vient pas "taper" dans la caisse, souci rencontré avec des 64000 JOUEF ou 64000 PIKO

Bernard
  • 6. Bernard | 04/08/2008

D'autres sujets vont suivre.
Et depuis 2007, les autorails sont de sortie.
Bonne affaire.

Mario
  • 7. Mario | 02/08/2008

Belle présentation et superbes photos
Merci pour ce test
Amitiés
Mario

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau