Amélioration d'un wagon trémie Hornby HO

SGW Hornby NV

Certains amateurs (dont je fais partie) apprécient de faire circuler sur leurs réseaux des modèles de wagons de fabrication ancienne et qui n'ont pas été reproduits depuis leur disparition du marché... où de façon artisanale à un prix inaccessible pour beaucoup.
Mon choix s'est porté sur un wagon trémie SGW produit dans les années 50/60 par Hornby France en HO sous la référence 729.
A noter que ce matériel se trouve encore facilement à un prix abordable dans les bourses d'échange ou sur les sites d'enchères.



Si ce wagon présente un bel aspect, il n'en va pas de même pour ses qualités de roulement (roues en plastique, entre autre) qui présentent une résistance non négligeable et, de fait, exigent un effort de traction beaucoup trop important, surtout si l'on considère que ce genre de véhicule entrait essentiellement dans la composition de trains complets.
C'est donc sur l'amélioration du roulement que nous allons nous pencher.
Pour celà, il nous faudra (hormis le wagon), un pied à coulisse, une mini perceuse que nous équiperons, selon les étapes, d'un disque à tronçonner ou d'un foret de 2 mm ainsi qu'une pince précelle, sans oublier les traditionnels petits tournevis.
En ce qui concerne les pièces détachées : des essieux trouvés chez Limousin Modélisme Train (réf: LMT 39) et des coupelles Romford de 2 mm avec épaulement provenant de Micro Modèle.
De plus, il faudra vous munir d'un tube de colle. J'ai, pour ma part, utilisé de la Super Glue en gel.

         

 La première étape consiste à démonter les organes de roulement existants.
Une remarque importante : les bogies et le châssis sont en zamac et ne sont pas isolés entre eux. Il faudra impérativement s'en souvenir lors du montage des essieux.

         

 Le foret de 2 mm monté sur la mini perceuse, nous allons, en utilisant la gorge existante comme guide, percer verticalement, jusqu'à la butée du moulage dans le zamac qui servait préalablement de "boîte à essieu".
Avec la mini perceuse équipée maintenant du disque à tronçonner, nous allons meuler, sur les flancs intérieurs des bogies, au niveau de l'emplacement des essieux, 0,5 mm de métal.
Retour au foret de 2 mm pour percer à 1 mm de profondeur l'emplacement où va se loger la coupelle.

         

 Bien entendu, pour les trois étapes que nous venons de voir, il faut renouveller l'opération à chaque extrémité d'essieu, soit huit fois.
Dans l'un des logements que nous aurons ainsi obtenu, il faut maintenant déposer un point de colle et placer une coupelle à l'aide de la pince précelle.
Après avoir laissé sécher la colle au moins une minute, positionner l'extrémité d'un essieu dans la coupelle.
Comme nous l'avons vu précédemment, le châssis et les bogies ne sont pas isolés. Donc, si vous avez positionné votre premier essieux, isolant vers la coupelle, il faudra bien veiller à placer les essieux suivants dans le même sens, sinon, gare aux étincelles.

         

 Maintenant, toujours à l'aide de la pince précelle, nous allons positionner une autre coupelle sur la seconde extrémité de l'essieu et l'engager dans la gorge.
Avec la lame d'un petit tournevis, nous allons pousser cette coupelle jusqu'au bas de la gorge. La coupelle va alors s'encliqueter dans la "boîte à essieu" percée préalablement.
Un petit point de colle reste à réaliser afin de garantir le maintien de cette coupelle.

         

 Il ne nous reste plus qu'à répéter l'opération pour les trois essieux suivants.
Vous avez maintenant le choix, soit de remonter les anciens supports d'essieux, soit de les conserver dans votre "boîte à tout" pour une utilisation ultérieure.
En ce qui concerne l'attelage, je n'ai pas encore retenu de méthode particulière pour améliorer l'aspect. Sachez toutefois, pour faire simple, qu'il existe un boîtier NEM chez YD Models conçu pour se monter sur les voitures et wagons Hornby HO.
Bien entendu, vous pouvez effectuer ces améliorations sur tous les wagons à bogies de cette marque.
Bon courage dans vos travaux.

         

 


Commentaires (2)

fromenty
  • 1. fromenty | 22/02/2013

grand merci je me prend la tête pour restaurer des voitures MMRG à trois essieux et bien d'autres wagons de ma jeunesse

VANKEER CHRIS
  • 2. VANKEER CHRIS | 20/02/2012

Bernard, SUPER et applicable sur d'autres wagons, merci.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau