Les réseaux Gaillacois

Gaillac -2

Les réseaux de Gaillac
 

Si vous ne connaissez pas Gaillac ( F81, Tarn ) pour son abbatiale, personne ne vous en voudra.
Si vous ne la connaissez pas pour ses vins, c’est plus grave (avec modération cependant).
Si vous ne saviez pas qu’il y a deux réseaux HO qu’on peut y admirer,
dépêchez-vous de combler cette lacune, vous ne le regretterez pas.
Mais si vous ne pouvez pas faire le déplacement, voici quelques photos.

 Train Miniature Gaillacois
(Association loi 1901 fondée en 1985)

 Situé dans les vignes autour de Gaillac, ce réseau de type plateau central
dans lequel on peut pénétrer par des saignées qui permettent de voir de plus près
certains détails (et d’accéder aux TCO de manœuvres) occupe un local de 200m2. 
Les voies développent environ 600m.
Plusieurs circuits, en block automatique, avec arrêts et démarrages progressifs.
Matériel moteur et roulant du commerce.
La voie est entièrement posée, mais le décor (principalement le flocage) reste encore à terminer.
Les gares de la région reproduites respectent l’architecture et l’échelle 1/87,
mais il n’était pas possible de respecter le plan des voies, par manque de place.
Ceci est, à mon avis, le type même de réseau qui peut attirer des jeunes,
et ceux qui étaient là aimaient bien le mouvement aussi bien que le décor.
J’ai beaucoup aimé la reproduction de gares, bâtiments, et places de la région,
ces maquettes originales sont remarquablement exécutées.

         

         

         

         

         

         



Association Gaillacoise de Modélisme Ferroviaire

 Situé en centre-ville, dans le quartier de la Portanelle, centre historique près de l’abbatiale.
Réseau de type étagère, le long des murs et à travers les cloisons,
qui occupe le rez-de-chaussée d’une maison de particulier.
Le réseau en boucle à voie unique (sauf gares et voies de garage bien sûr) développe 70m,
avec 150m de voies exploitables.
Le tout est automatisé et illuminé avec grand soin. Maquettes Jouef, modifiées ou non.
Matériel moteur et roulant du commerce, plutôt récent ; les rames voyageurs sont éclairées
en service comme à l’arrêt.
Nombreuses animations (portails qui s’ouvrent, passants qui … passent, etc …).
Un engin moteur équipé d’une caméra vidéo vous permet de suivre tout le parcours sur un grand écran.

         

         

         

         

         

         

 Deux réseaux très différents, mais aussi agréables l’un que l’autre.

Texte et photos : Laurent Croharé

Mise en page : Nicole Pourrières

 

Commentaires (6)

laurent
  • 1. laurent | 03/10/2014

Oui, on peut visiter. Voir sur leur site: www.train-miniature-gaillacois.fr pour le premier, www.trainportanelle.unblog.fr pour le second.

chris vk
  • 2. chris vk | 02/10/2014

LAURENT, y-a-t-il des heures possibles pour le public, et les coordonnées de ces deux merveilles, merci. Dans le réseau vapeur à voie étroite réel sur l'île de Rugen, Allemagne, en gare de Gohren, terminus venant de Binz, il ya un club qui ouvre ses portes tous les vendredis de 16 à 19 h. C'est sympa et pédagogique, ça peut aider nos têtes blondes (n'y vois de mauvais jeux de mots) à trouver les motivations et les conseils pour démarrer.

laurent
  • 3. laurent | 02/10/2014

Effectivement, Chris, grand merci à Nicole, qui a notablement amélioré la qualité des photos, en particulier celles du premier réseau.

chris vk
  • 4. chris vk | 01/10/2014

Laurent, j'avais laissé deux messages mais avec le passage au nouveau site, ils ont du se planter. En résumé, je suis en admiration, merci et également à Nicole.

Philippe DESCENDIER
  • 5. Philippe DESCENDIER | 26/09/2014

Merci pour cet excellent reportage. Je connaissais le grand réseau (le plus grand du sud-ouest) mais j'ignorais l'existence du deuxième, que je m'empresserai d'aller visiter à mon prochain passage à GAILLAC pour y acheter du "gaillac primeur" qui est excellent et qui vaut largement son concurrent "B. Nouveau".

Laire David
  • 6. Laire David | 26/09/2014

Bravo et merci!
Tout est bien résumé, deux réseaux...complémentaires!

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau