Saint Martin de Crau

Saint Martin de Crau

SAINT MARTIN de CRAU  11-12 Février 2012

Afin de joindre l'utile ( récupérer 3 voitures MOUGEL en livrée C1 auprès du vendeur ) et l'agréable  ( un salon du modélisme ) après 2 bonnes heures de route, je me suis retrouvé à Saint Martin de Crau où le Rassemblement
Model club de la Crau RMCC13 organisait dans ses locaux un salon de la maquette .
Dans ce très grand local coexistaient le réseau permanent du club , le réseau qui part en expo , un réseau junior , des matériels en grand écartement et des bateaux .
Pour les bateaux on pouvait voir le croiseur DUPLEIX l'un des navires qui s'est sabordé à Toulon en 1942

                                                                                                                                                                                                                                                                                 
puis d'autres unités de tout genre

         

         

         

des dioramas l'un de style Far West

         

un autre consacré au pont de Caronte  en cours de finition

         

D'autres dioramas statiques à thème :
- l'armée -  les pompiers

         
- le cirque

         

Le train avec de grands écartements .Le matériel à vapeur vive sur banc cette fois-ci, et ses remplaçantes fonctionnant sur batteries ( celles-ci étant situées dans le premier wagon )

         


J'ai passé un bon moment en compagnie de Christian BLOUET qui construit des matériels au 1/20ème :

- le châssis de la 141 P en construction - un locotracteur  - la mécanique entraînée par un T50 de JFJ – toute une époque et les chaînes doubles qui propulsent l'engin dans les mains de son concepteur

         

         

Mais la pièce maîtresse est sans conteste cet aiguillage fonctionnel à 5 directions, identique à celui qui était exposé à Mulhouse et dont personne ne sait ce qu'il est devenu lors du réaménagement du musée
– si quelqu'un à des infos fiables : REE est preneur !
Chaque fixation du rail a été réalisée à la main , le rail Vignole à l'origine a été usiné pour faire du double champignon .

Venons en aux réseaux :

- Le réseau junior en cours de rénovation

- Le réseau qui part en exposition, nous vous l'avons déjà présenté puisqu'il était à l'exposition de Saint Chély d'Apcher :je vous en présente donc des détails :
- la crique  - le marché de Provence ( respirez fort les bonnes senteurs ) - le cabanon avec ses 2 bonheurs le train et la piscine -

         

la ferme bien propre -  une vue du village

         

Pour le réseau fixe je vous présenterai aussi des saynètes :

- le ferrailleur embranché -  une chose plutôt moderne ( et décriée ) l'antenne relais

         

une scène de vie  -  la mine de bauxite - le petit port privé le long du canal avec son pont

         

- le silo à grains , canal et train pour le desservir - le revendeur de gros matériel

         

- les carrières et une scène bien Camarguaise : la course à la cocarde avec les razetteurs

         

pour la publicité on n'est jamais mieux servi que par soi-même  -  une voiture de service dans les voies de débord -   et au hasard un des nombreux poste de commande

         

les voies réservées au trains de travaux

         

et pour terminer la visite , un joli château fort bien conservé

On reste longtemps devant chaque scène et si l'on y repasse – ce que j'ai fait – on découvre encore un détail supplémentaire.

Commentaires (5)

Mario
  • 1. Mario | 05/03/2012

Sympa merci pour ce reportage

Mario
  • 2. Mario | 05/03/2012

Super, merci pour ce reportage cela me permet de voir la vie d'autres clubs et sociétés

Robert CHABOUD
  • 3. Robert CHABOUD | 24/02/2012

Merci Bernard pour ce très réussi reportage sur ces réalisations collectives ou individuelles .
les gros plans sont très nets et mettent bien en valeur le travail minutieux dans chaque discipline.

christian vankeer
  • 4. christian vankeer | 24/02/2012

merci Bernard, superbe; Pascal tu es impardonnable (j'rigole)http://www.raileuropexpress.com/

Pascal BANNEVILLE
  • 5. Pascal BANNEVILLE | 24/02/2012

Merci pour ces clichés d'une belle exposition que je suis impardonnable d'avoir ratée. Il t'aura fallu 2 heures de route alors qu'un petit 1/4 d'heure de l'endroit où je suis tous les samedi m'aurai suffit pour t'y rencontrer.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau