Le Chemin de Fer de la Baie de Somme

Chemin de Fer de la Baie de Somme.

En France où le pessimisme et la morosité sont parfois de circonstance, quelle surprise lorsqu'on tombe sur un trésor.
Il est connu depuis les Pyrénées et la Méditerranée mais le voir et le vivre est obligatoire pour l'obtention de son diplôme ferroviaire.

de le découvrir en sont témoins.brexités »les nombreux touristes anglais, « 
Le cadre est superbe, le réseau, son infrastructure, son matériel préservé ou en voie étroite de l'être, sont un exemple bien au-delà des frontières européennes,

Et pour le coup, cela fonctionne, et même très bien. Perso, je ne connais que deux réseaux de cette division, dimension, le HSB dans le Harz et celui-ci.

C’est presque vivre un rêve dans un rêve.

avec la gestion du quotidien, de l'Urssaf, des impôts locaux et des taxes d'habitation, de la CSG, de la semaine des heures ...
Il est rare en France, au siècle absent de toute spiritualité, comme Malraux, le président, le disait à si juste titre, de voir circuler un réseau touristique comme un tortillard d'antan,

un personnel aimable et souriant prouvent que l'on peut encore faire rêver et faire voyager le monde d'aujourd'hui qui en a tant besoin.
Toutes ces contraintes qui peuvent vous pourrir un ballast bien posé, s'envolent dans la poésie de cette merveille, des trains à thèmes, des services quotidiens,

et reposer uniquement sur son salariat et quelques aides départementales et générales relèvent du miracle.
Le réseau recherche malgré tout, des bénévoles, et une structure de ce niveau a besoin de soutien,

Haut de France, haut les cœurs, ou la gastronomie locale, au-delà des ficelles ... picardes vous ravira.
Donc, partez sur la côte picarde, si belle et si propre et réfractaire au tourisme de masse, même s'il y a beaucoup de touristes.

La baie de Somme, somme toute, concentration d'un bonheur réinventé du lundi au dimanche, que demande le peuple, du pain et du train ...
Pis car direz-vous, et pis que le car, c'est le train, à voie étroite qui vous emmène sur des horizons larges comme la baie,
vers les bancs de « Macron » que l'on enfermera dans des filets serrés avant de partir sur la voie, parfois ténue et étroite ... du progrès durable
.

 

         

 

         

 

         

 

          

 

              

 

       

 

           

 

         

 

         

 

         

 

         

 

 

         

 

         

 

 

         

 

         

 

         

 

                   

 

         

 

                   

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

                   

 

              

 

         

 

                   

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

          

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

        

 

Texte, photos et vidéo : Christian VANKEER

Marquage et dimensionnement des photos, mise en page ; Nicole POURRIERES

Commentaires (5)

TARDIEU Jean-François
  • 1. TARDIEU Jean-François | 14/05/2017
Bonjour,

Joli reportage et belles photos. Que c'est propre! Ca nous change du Midi!
TARDIEU Jean-François
  • 2. TARDIEU Jean-François | 14/05/2017
Bonjour,

Joli reportage et belles photos. Que c'est propre! Ca nous change du Midi!
Bernard dit Papy
  • 3. Bernard dit Papy (site web) | 14/05/2017
MERCI Christian pour ce très complet reportage de ta visite .
Il faudra que je le regarde plusieurs fois pour pour bien en profiter !

Bernard dit Papy
chris vankeer
  • 4. chris vankeer | 16/05/2017
MESSIEURS. merci de vos commentaires, effectivement c'est un réseau hors normes, superbe, personnel impeccable que dire de plus, il faut aller "voyager" sur ce réseau, dépaysement totalement garanti.
laurent
  • 5. laurent | 23/05/2017
Merci à CVK, et aux animateurs de ce chemin de fer. On en reste bouche baie (si j'ose dire).

Ajouter un commentaire