Travaux de remise à niveau de la L 19 Sedan Lérouville :

 

 Il était une fois dans le Grand Test.
Pour l'historique de la ligne et bien documenté voici un lien qui permet d'être complet et clair :
http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?f=5&t=79564

Si l'on se base sur la politique de transport en France, on ne peut-être que très surpris qu'une ligne fret, desservie par un opérateur privé, CFL cargo, soit remise en état pour maintenir la circulation.
Par exemple, lorsqu'on suit un groupe "l'archéologie ferroviaire" sur facebook, lorsqu'on constate l'étendue du massacre des fermetures, on ne peut qu'être surpris de cette décision. Tout ceci est atypique.
Mais ne boudons pas notre plaisir. La L19 de Sedan à Lérouville est donc desservie de Sedan à ... Mouzon, soit en gros un dixième du parcours.
Les travaux ont été mené bon train (ben oui) et l'assise de la voie semble moins bancal, fini le roulis et le lacet, et la vitesse est relevée.
Opacité oblige, nous avons cru comprendre que le maire de Mouzon a été décisif et intraitable, la ligne ne rentrant pas dans l'usine, un hub de transbordement se fait à moins d'un kilomètre,
par camion sur parcours très court.

Comme le disait Cavanna, une ligne de chemin de fer c'est fin (et ça se mange sans faim), ça se fond dans le paysage et cela peut transporter lourd.
Plaidons pour obliger à la COP 21 et non à truquer la réalité.

Restera le débat sur les canaux et rivières abandonnés aux plaisanciers, ‘’désalguons’’ et nous pourrons peut être écluser (du pastis) même à petit gabarit de manière non périssable, comme le sable justement.
Voies abandonnées de France et VNF sans nul péniche pareil, pourquoi pas durablement le faire, parce que le dire c'est bien mais le fer ... c'est mieux,
et le fer a dissous, ce n’est pas cher, d'ailleurs ne dit-on pas une santé de fer, un chemin de fer, et comme disait ma vieille grand mère, l'alcool non l'eau ferrruuugggiiineuse OUI ! ! !
Et tant qu'à refaire le ballast, autant le remettre à niveau pour le 120 km/h ?
On pourrait même y faire rouler des TER (Train En Retour) et devenons fous; à horaire cadencé de 5 h à 23 h comme en Alsace.
Allez sans rancune les dunes, les déserts sociaux et éconocomiques, les paradis industrieux en friche, penseés aux TGV de Paris à Partout ...
euh oui sauf chez vous …

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

         

 

Entre Pont Maugis et Remilly

         

 

         

Matériel PN à Rémilly

         


         


       

Mouzon Gare

         


         


         




Passage à niveau Rémilly Aillicourt

         

Passage à niveau Villers DVT Mouzon

         


         


         

Pont Maugis, passage à niveaux

         


         


          

Rémilly Aillicourt

         

         

Villers DVT Mouzon

         

         

         

 




Texte, photos et vidéos : Christian VANKEER
Montage vidéo : Bernard POURRIERES
Dimensionnement et marquages des photos, mise en page : Nicole POURRIERES

 

 

Commentaires (1)

Bernard dit Papy
  • 1. Bernard dit Papy (site web) | 11/03/2018
Quel beau reportage , très interessant . J'ai bien aimé la vidéo car cette grosse bête est d'une précision !
Merci de ce partage

Bernard dit Papy

Ajouter un commentaire